Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

L’Humanité

L'Ojim fait sa rentrée

Bonjour à tous, après quelques semaines de vacances au cours desquelles nous avons sélectionné les meilleurs articles du premier semestre, nous reprenons le cours normal de nos parutions. Bonne rentrée pour certains d'entre vous, bonne fin de vacances pour les autres et bonne lecture pour tous.

Roselyne Bachelot au dîner de l’Humanité

L’Humanité, le quo­ti­di­en le plus sub­ven­tion­né au numéro, ses sur­ef­fec­tifs per­ma­nents financés large­ment par l’argent pub­lic et par­fois par l’argent privé, son statut (en baisse) de recy­clage de per­ma­nents du par­ti en mal de postes, Pif le chien, sa fête annuelle et ses amours avec Rose­lyne Bachelot.

lire plus

Comment l’AFP formate la presse française, l’exemple LGBT

La majeure par­tie des jour­naux, mais aus­si d’autres médias, repren­nent chaque jour in exten­so un nom­bre impor­tant de dépêch­es AFP, sou­vent sans en véri­fi­er le con­tenu. Ce qui est en soi un pre­mier prob­lème. Le sec­ond vient d’une absence com­plète d’esprit cri­tique quant à la séman­tique de l’AFP. Un exem­ple datant du 18 jan­vi­er 2020.

lire plus

L’Écho s’est tu, vers la fin du communisme dans la presse

Ceux qui ont con­nu les fastes de L’Humanité, de La Mar­seil­laise, de Lib­erté dans le nord, de L’Echo du cen­tre dans les années d’après-guerre, sont nés avant les années 1940 ou juste après. À ce moment-là le syn­di­cat du livre CGT (à l’époque con­trôlé étroite­ment par le PCF) fai­sait la pluie et le beau temps. Le par­ti pou­vait faire dif­fuser sa presse via les syn­di­cats et de très nom­breuses cour­roies de trans­mis­sion. Autres temps, autres mœurs, la dis­pari­tion de L’Écho du cen­tre sonne comme un glas pour la presse communisante.

lire plus

Dis papa, c’est quoi L’Huma ?

N’en déplaise aux fans du cinéaste Robert Guédigu­ian, le quo­ti­di­en L’Humanité, « L’Huma » pour les intimes, n’évoque plus grand chose pour nos petites têtes blondes, pas plus que son amie du sud, La Mar­seil­laise. Tout au plus une par­tie de la jeunesse parisi­enne con­naît-elle ce média sous la forme de sa fête annuelle.

lire plus

Tribune : La Marseillaise n’est plus en redressement judiciaire, une victoire à la Phyrrus ?

Si l’on en croit un arti­cle un peu ancien du Monde, « L’avenir du jour­nal La Mar­seil­laise s’est éclair­ci mer­cre­di 6 juin 2018 après que le tri­bunal de com­merce de Mar­seille a acté le plan de con­tin­u­a­tion du quo­ti­di­en et a approu­vé sa sor­tie d’une procé­dure de redresse­ment judi­ci­aire, qui a duré dix-huit mois, a annon­cé la direc­trice du jour­nal, Audrey Garino. (…) ».

lire plus