Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Gavé de subventions, L’Humanité en appelle une fois de plus à ses lecteurs
Publié le 

26 juin 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Gavé de subventions, L’Humanité en appelle une fois de plus à ses lecteurs

Gavé de subventions, L’Humanité en appelle une fois de plus à ses lecteurs

Journal le plus subventionné de France, L’Humanité lance pourtant un nouvel appel à ses lecteurs, huit mois seulement après le précédent.

« Nous voudri­ons sol­liciter un prêt de celles et ceux qui le peu­vent, per­son­nes, col­lec­tifs, asso­ci­a­tions ou organ­i­sa­tions », écrivait mar­di dernier Patrick Le Hyaric, directeur du jour­nal fondé en 1906 par Jean Jau­rès. En cause : une impor­tante baisse des ressources pub­lic­i­taires, à hau­teur de 400 000 euros, une chute des ventes de 20 % depuis 2010, et des « endet­te­ments antérieurs ».

Pour­tant le jour­nal a été le titre le plus sub­ven­tion­né de France en 2014, avec 5,96 mil­lions d’eu­ros pour seule­ment 38 000 exem­plaires ven­dus au quo­ti­di­en. L’Hu­man­ité a égale­ment vu sa dette (de 4 mil­lions d’eu­ros) effacée par l’É­tat en décem­bre 2013. Vis­i­ble­ment, ça n’est encore pas assez… Et l’aug­men­ta­tion des tar­ifs n’y a rien changé non plus.

Ain­si son directeur a‑t-il procédé a un énième appel à la générosité, promet­tant de rem­bours­er ses lecteurs avant fin mai 2016.

Plutôt que de se met­tre, bon per­dant, sur la touche, L’Hu­man­ité sem­ble s’ac­crocher à ses illu­sions, con­tin­u­ant sans relâche à aspir­er l’ar­gent du con­tribuable (et de ses derniers lecteurs), l’en­traî­nant dans sa chute. « Par les temps qui courent, j’ai con­science de deman­der beau­coup », déclare Patrick Le Hyaric. Au moins, il le recon­naît…

Voir notre infographie de L’Humanité

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’Ojim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision