L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Laurence Bloch promue à la tête des antennes de Radio France

21 juillet 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Laurence Bloch promue à la tête des antennes de Radio France

Laurence Bloch promue à la tête des antennes de Radio France

21 juillet 2022

Temps de lecture : 2 minutes

À la tête de France Inter depuis 2014 , la « mère supérieure » de la radio, qui soufflera ses soixante-dix bougies en août 2022, ne dirigera plus cette station à la rentrée. Mais partira-t-elle à la retraite pour autant ? Non. Après plus de quarante années passées au sein de la Maison ronde, Laurence Bloch poursuit son ascension et sera, à partir de septembre, directrice des antennes et de la stratégie éditoriale de Radio France.

Une affaire de femmes

La « reine mère » Lau­rence Bloch sera rem­placée par la com­pagne de Raphaël Enthoven, Adèle Van Reeth, qui assur­era la direc­tion de France Inter à par­tir de sep­tem­bre. Celle que l’on surnomme aus­si « la patronne » prend le poste de direc­tion des antennes occupé depuis  juil­let 2019 par Dana Hasti­er, qui a notam­ment dirigé par le passé les pro­grammes de l’INA, de l’unité cul­ture d’Arte, des unités doc­u­men­taires de France 2 et de France 3 avant de pren­dre la tête de France 3 en 2014.

Cette valse des postes entre femmes inter­vient au sein d’une mai­son tenue par Sibyle Veil, cama­rade de pro­mo­tion d’Emmanuel Macron et épouse de Sébastien Veil, égale­ment proche du prési­dent. Un petit monde fémin­iste et macro-compatible.

Voir aus­si : L’Instant M de Sonia Dev­illers sur France Inter, l’entre soi idéologique

Dévouée au service public ?

La direc­tion des antennes et de la stratégie édi­to­ri­ale con­siste en la super­vi­sion des sept antennes du groupe : France Inter, France Info, France Bleu, France Musique, France Cul­ture et le Mouv’. Tout cela afin de « con­serv­er la spé­ci­ficité de cha­cune tout en restant dans les mis­sions du ser­vice public. »

C’est vrai que l’on pour­rait presque oubli­er que Radio France accom­plit une mis­sion de ser­vice pub­lic… Chroniques par­tiales, ani­ma­teurs ne cachant pas leur vision de la société, humour libéral-lib­er­taire, en bref du con­formisme à tous les étages de la Mai­son de la radio.

Lau­rence Bloch est celle qui a œuvré à la réus­site du mod­èle de la radio poli­tique­ment cor­recte, tout en raje­u­nis­sant et en fémin­isant France Inter. Pas sur­prenant donc qu’elle soit pro­mue à la direc­tion des antennes. Un poste à la tête duquel elle ne man­quera pas d’apporter sa pat­te à la fois punk et autori­taire. Ce boomerisme qui s’encanaille en restant tou­jours (très) large­ment dans les clous de la bien-pensance !

Voir aus­si : Lau­rence Bloch, portrait

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés