Accueil | Actualités | Médias | Laurence Bloch à la tête de France Inter
Pub­lié le 26 mai 2014 | Éti­quettes : , , ,

Laurence Bloch à la tête de France Inter

France Inter a trouvé sa nouvelle présidente. Il s'agit de Laurence Bloch, la directrice adjointe depuis 2010, fraîchement nommée par le nouveau patron du groupe public, Mathieu Gallet.

Cette sexagénaire, directrice adjointe de France Culture pendant vingt ans, était considérée en interne comme la favorite pour succéder à Philippe Val. « Avec Laurence Bloch, c’est un changement dans la continuité, puisqu’elle secondait Philippe Val. France Inter a de bons fondamentaux, par exemple ses trois carrefours d’information quotidiens. Mais il y a des choses à redynamiser, à moderniser. Il faut un équilibre entre l’audace et la fidélisation », a réagi Mathieu Gallet au Monde.

Celui-ci a également annoncé la nomination d'Anne Sérode, une Franco-canadienne « qui a notamment dirigé l'équivalent de France Inter au Québec », à la tête de la radio musicale FIP. « Il y aura désormais trois femmes qui dirigeront trois des sept chaînes de Radio France », s'est félicité M. Gallet.

Diplômée de Sciences Po Paris mais ayant échoué à l'ENA, Laurence Bloch a « choisi la radio plutôt que la banque sans trop savoir pourquoi » (Le Monde Télévision du 23 septembre 2001).

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This