Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Lagardère : la dette de sa holding personnelle plus forte que la valeur de son groupe de presse

15 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Lagardère : la dette de sa holding personnelle plus forte que la valeur de son groupe de presse

Lagardère : la dette de sa holding personnelle plus forte que la valeur de son groupe de presse

15 septembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Pour la première fois, la dette de la holding personnelle d’Arnaud Lagardère dépasse la participation qu’elle détient dans le groupe Lagardère (7,3%) : 204 millions contre 187 millions d’euros, selon le Financial Times.

Une participation qui sert de garantie bancaire

Or, cette par­tic­i­pa­tion dans le groupe sert de nan­tisse­ment – de garantie – aux dettes con­trac­tées par la hold­ing per­son­nelle : « Si les ban­ques décidaient de deman­der le rem­bourse­ment de leurs prêts, la par­tic­i­pa­tion d’Ar­naud Lagardère dans l’en­tre­prise fondée par son père pour­rait être effacée — à moins qu’il ne dis­pose d’ac­t­ifs per­son­nels », écrit le jour­nal économique.

Con­stru­it par Jean-Luc Lagardère, le groupe a entre­pris un recen­trage sur l’édition (Larousse, Gras­set, Hati­er, Stock, JC Lat­tès, Livre de poche, Hachette, Pica, Cal­mann-Lévy, Chêne…), la dis­tri­b­u­tion et la restau­ra­tion – notam­ment dans les aéro­ports et les gares (Relay, Trib’s, So’Coffee, Aelia, Buy Paris, Hubiz, Travel&Co…) tan­dis que les activ­ités de presse sont peu à peu ven­dues. Néan­moins le groupe souhaite garder dans son giron le Jour­nal du Dimanche, Paris-Match, réputé proche du prési­dent Macron via la « papesse de la presse peo­ple » et com­mu­ni­cante Michèle Marc­hand, et Europe 1, en très petite forme depuis plus de trois ans.

En mai 2019, Lagardère a cédé son pôle TV à M6 pour 215 mil­lions d’euros, ce qui recou­vre notam­ment Gul­li, Canal J, RFM TV ou encore MCM, sans la chaîne Mez­zo, mais avec la dis­tri­b­u­tion. Ces activ­ités représen­tent un chiffre d’affaire cumulé de 98 mil­lions d’euros en 2018 ; la trans­ac­tion est effec­tive depuis le 2 sep­tem­bre 2019. Dans les con­trepar­ties, on trou­ve vis­i­ble­ment le lance­ment d’une offre pub­lic­i­taire con­jointe entre M6 Pub­lic­ité et Lagardère Pub­lic­ité News, du 15 juil­let au 18 août 2019 – elle revendique touch­er un audi­teur français de la tranche 25–49 ans sur deux en 14 jours de communication.

LVMH en profite pour se renforcer

Mez­zo, présente dans 80 pays avec un chiffre d’affaires glob­al de 10 mil­lions d’euros en 2018 a été ven­due en juil­let 2019 au tan­dem Les Echos – le Parisien et Canal+. Le pre­mier (groupe LVMH de Bernard Arnault) est déjà pro­prié­taire de Radio Clas­sique dont il souhaite dou­bler le chiffre en faisant de la crois­sance externe. Ce groupe a déjà acquis auprès de Lagardère entre novem­bre 2018 et févri­er 2019 le site d’information spé­cial­isé Boursier.com (700.000 vis­i­teurs uniques men­su­els, 200 actu­al­ités par jour, 10 jour­nal­istes, sans compter une activ­ité de pub­li­ca­tion pour d’autres acteurs et les ban­ques), rap­proché en interne de Investir.fr (66.000 exem­plaires dont 10% numériques, 700.000 vis­i­teurs uniques sur le web par mois, 28 journalistes).

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés