Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don

Mot-clef

LVMH

L’Observatoire prend des vacances d’hiver

Nous ne partons pas aux sports d’hiver, mais pendant une dizaine de jours, jusqu’au 3 janvier inclus, l’OJIM vous présentera les articles les plus significatifs des quatre derniers mois. Entre les censures de Radio France ou de Twitter, les délires LGBT+ ou indigénistes, les silences sur les faux mineurs migrants, les regards complaisants sur les clandestins, les vidéos interdites, la sortie de notre première brochure papier, la matière ne manque pas. Tout ceci a un coût, il vous reste 8 jours pour nous soutenir avec un reçu fiscal de 66% sur 2020, d’avance merci. Joyeux Noël à toutes et tous et à bientôt.

Infographie : Les Échos

L’O­jim met à votre dis­po­si­tion une info­gra­phie détail­lée du péri­odique économique Les Échos : de dynas­tie en dynas­tie, les dirigeants, les activ­ités du groupe.

lire plus

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias. 

lire plus

Bernard Arnault/LVMH injecte 440M€ dans les finances du Parisien

On ne prête qu’aux rich­es, dit le dic­ton. Il faut être très riche pour s’offrir un titre de la presse quo­ti­di­enne nationale pour­rait devenir un autre proverbe. Si vous avez un peu moins de 600 mil­lions d’euros de côté, vous pour­riez vous offrir Le Parisien/Aujourd’hui en France, un titre nation­al qui dis­pose d’une bonne influ­ence. Par ici la mon­naie et la visite.

lire plus

Comment LVMH prend ses marques au Parisien

Le groupe de luxe, éditeur des Échos, prend exactement le contre-pied du précédent propriétaire du Parisien, les Éditions Amaury. Il détricote avec application la stratégie initiée par le directeur, Jean Hornain, qui quitte le quotidien. Un an de réunions, de...

lire plus

Censure au Parisien ?

C’est ce que dénoncent les syndicats et la Société des Journalistes du quotidien, propriété de Bernard Arnault. En cause : une chronique, ou plus exactement, une absence de chronique du film Merci Patron !, qui « raconte la lutte d'une famille, les Klur, licenciés...

lire plus