Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les 200 « journalistes » qui veulent « invisibiliser Zemmour »

9 novembre 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Les 200 « journalistes » qui veulent « invisibiliser Zemmour »

Les 200 « journalistes » qui veulent « invisibiliser Zemmour »

9 novembre 2021

Nous avons déjà publié un article sur le blog de Médiapart, « journalistespascomplices », qui annoncent renoncer à toute déontologie journalistique pour se transformer en purs propagandistes et vouloir « invisibiliser Éric Zemmour ». La mauvaise monnaie chasse la bonne disent les économistes, de même dans le monde médiatique. Comme le journalisme de délation et de désinformation prospère, la liste s’est allongée. Nous nous livrons à une analyse fort partielle des 200 apprentis délateurs/manipulateurs. La liste complète se trouve en annexe.

Politis, Ouest-France, Konbini, manque un raton laveur

Sans revenir sur notre arti­cle du 27 octo­bre, sont représen­tés par­mi les appren­tis censeurs, les mem­bres des rédac­tions ou les jour­nal­istes qui suivent :

Le Media TV, proche de LFI, plus con­nu pour ses crises de nerf internes que pour sa qual­ité journalistique.

Poli­tis, dont l’ex rédac­teur en chef est mêlé à une lam­en­ta­ble his­toire d’escroquerie aux dépens de clandestins.

Arrêt sur images, dom­mage pour un média plus intéres­sant que d’autres et au moment où Daniel Schnei­der­mann son fon­da­teur veut trans­met­tre son out­il de tra­vail.

La Revue du Spec­ta­cle, collision/collusion clas­sique d’un monde cul­turel libéral lib­er­taire, celui que bro­car­dait avec tal­ent Philippe Muray.

Une cer­taine Sophie Aru­tun­ian « respon­s­able péd­a­gogique dans une école de jour­nal­isme ». Pour ceux qui s’étonneraient du niveau de cer­tains jeunes jour­nal­istes, ils ont un début d’explication. Son école est l’ISCPA, une « école de jour­nal­isme » présente à Lyon, Paris et Toulouse.

Ouest-France dont le con­formisme est pire que celui de la presse nationale, et un titre habitué aux infox.

Nothing2Hide (en anglais c’est plus chic) « une struc­ture asso­cia­tive qui s’est don­née comme objec­tif d’offrir aux jour­nal­istes, avo­cats, mil­i­tants des droits de l’homme, sim­ples citoyens, les moyens de pro­téger leurs infor­ma­tions ». Par­faite illus­tra­tion de 1984 d’Orwell, la lib­erté c’est l’esclavage, l’amour c’est la haine.

Un petit dernier pour la route, c’est une dernière : Marie Mis­set, anci­enne de Radio Nova (Matthieu Pigasse), direc­trice de la rédac­tion de Kon­bi­ni depuis sep­tem­bre 2021. Kon­bi­ni financé par les pro­prié­taires d’un groupe pétroli­er (Peren­co de la famille Per­ro­do), Kon­bini un con­cen­tré de poli­tique­ment cor­rect. Dormez bonnes gens la police de la pen­sée veille.

Liste com­plète à télécharg­er au for­mat Word

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés