Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Démantèlement de Lagardère (suite) : les studios vendus à Mediawan

28 juin 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Démantèlement de Lagardère (suite) : les studios vendus à Mediawan

Démantèlement de Lagardère (suite) : les studios vendus à Mediawan

Petit bout par petit bout, morceau par morceau, Arnaud Lagardère n’en finit pas de démanteler le groupe hérité par surprise de son père Jean-Luc, disparu sur la table d’opération en 2003. Après le désastre du sport, l’irruption des « amis » Bolloré et Arnault dans les structures capitalistiques du groupe, ce sont les florissants studios qui vont apporter de l’argent frais à un moment où les autres activités du groupe (éditions avec Hachette, distribution avec les Relay et les boutiques hors taxes) souffrent des conséquences de la crise sanitaire.

Lagardère studios, une jolie prise

Les stu­dios en ques­tion, c’est 25 sociétés, plus de 10.000 heures de pro­grammes au cat­a­logue, une implan­ta­tion en France, en Afrique, aux Pays-Bas, en Fin­lande et en Espagne. Surtout, la société pro­duit des émis­sions à suc­cès comme C dans l’air, C’est mon choix, Mai­son à ven­dre, Top Chef (en Espagne), Teen mom (Pays-Bas) et bien d’autres. Les stu­dios auraient été bien ven­dus, 85M€ tout de suite plus 15M€ par la suite en fonc­tion des résultats.

Mediawan sous bonne brise

Le groupe Medi­awan https://www.ojim.fr/mediawan-niel-pigasse-et-capton-lancent-leur-fonds-dinvestissement/du trio Niel/Pigasse/Capton https://www.ojim.fr/pigasse-niel-et-capton-veulent-investir-plusieurs-milliards-dans-les-medias/se ren­force de manière sig­ni­fica­tive avec cette prise. Des émis­sions phares en France, plusieurs implan­ta­tions inter­na­tionales. En par­al­lèle Medi­awan rachetait Good Mood dans le même secteur en Espagne. Après l’Italie en 2019 avec le rachat de Palo­mar, Medi­awan a con­clu en même temps que le rachat de Lagardère stu­dios, une prise de par­tic­i­pa­tion dans Leo­nine un poids lourd de la pro­duc­tion télévi­suelle en Alle­magne, se posi­tion­nant comme un des lead­ers du marché en Europe.

Voir notre info­gra­phie sur le groupe Lagardère ICI https://www.ojim.fr/nouvelle-infographie-le-groupe-lagardere/

Et nos info­gra­phies sur Niel et Pigasse

NB : Mon­sieur Ramzi Khi­roun, porte-parole du groupe Lagardère, a porté plainte con­tre Claude Chol­let, directeur de la pub­li­ca­tion de l’Ojim pour « injures publiques ». Cette plainte n’influence en rien les arti­cles que nous con­sacrons au groupe Lagardère, pro­prié­taire de médias (Paris MatchJDDEurope 1). Voir notre arti­cle sur la plainte de M. Ramzi Khi­roun.

 

 

Derniers portraits ajoutés

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.