Accueil | Actualités | Médias | Pigasse, Niel et Capton veulent investir plusieurs milliards dans les médias
Pub­lié le 7 février 2016 | Éti­quettes : , , ,

Pigasse, Niel et Capton veulent investir plusieurs milliards dans les médias

Dans un entretien accordé à la revue Tank, Matthieu Pigasse a évoqué Media One, son projet de fonds d'investissement en cours de création avec de Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton.

Alors que le Figaro annonçait, en octobre dernier, que la dotation initiale serait de 500 millions d'euros, Pigasse voit beaucoup plus gros. « En réalité, c'est un montant de départ. Cela permet d'avoir un levier d'endettement bien plus élevé, de l'ordre de trois milliards d'euros », a expliqué le banquier d'affaires dont l'appétit semble sans limite.

Déjà copropriétaire du Monde (avec Xavier Niel et Pierre Bergé), de L'Obs, propriétaire des Inrocks et de Radio Nova, Matthieu Pigasse veut pousser plus loin le monopole des grands groupes sur les médias avec Media One, dont il veut faire un mastodonte du secteur. « Une fois que le fonds sera coté, on pourra procéder à d'autres augmentations de capital, cela représente une force de frappe de plusieurs milliards », ajoute-t-il.

Pour lui, « le constat est très simple, celui de la consolidation en cours des médias, non seulement en France mais aussi en Europe ». Ainsi, pour « jouer un rôle », le trio s'est lancé dans la création de cette SPAC, un « fonds coté qui va servir à faire des acquisitions dans le monde des médias en Europe ».

S'il ne donne pas l'identité de sa première proie, Pigasse assure « l'avoir en tête ». Selon ses dires, sa première acquisition aura lieu avant l'été.

Voir notre infographie de Matthieu Pigasse et celle de Xavier Niel.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This