Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Mediawan : Niel, Pigasse et Capton lancent leur fonds d’investissement

15 avril 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Mediawan : Niel, Pigasse et Capton lancent leur fonds d’investissement

Mediawan : Niel, Pigasse et Capton lancent leur fonds d’investissement

La consolidation des médias autour de quelques grands acteurs est en marche. Dans un communiqué, le trio Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton ont officialisé le lancement de leur fonds d’investissement, baptisé « Mediawan ».

Le but : inve­stir « des mil­liards » dans les médias français et européens. Pour ce faire, les trois hommes ont ouvert les souscrip­tions avec pour objec­tif de lever 250 à 300 mil­lions d’eu­ros dans un pre­mier temps. Ceci fait, Medi­awan « sera cotée sur le com­par­ti­ment pro­fes­sion­nel du marché Euronext à Paris et dis­posera d’un délai de 24 mois pour réalis­er sa pre­mière acqui­si­tion qui devra représen­ter 75% des sommes lev­ées ».

Niel, Pigasse et Cap­ton détien­dront 20 % du cap­i­tal et des droits de vote. Pierre-Antoine Cap­ton (patron de « Troisième Œil Pro­duc­tions », pro­duc­teur notam­ment de « C à Vous ») a été nom­mé prési­dent du direc­toire, Xaviel Niel (Free, Le Monde) et Matthieu Pigasse (Le Monde, L’Obs, Radio Nova, Vice France, Les Inrock­upt­ibles…) demeureront mem­bres du con­seil de sur­veil­lance, présidé par Pierre Bergé (Le Monde), au même titre que d’autres per­son­nal­ités comme Pierre Les­cure (fon­da­teur de Canal +), Rodolphe Belmer (ancien DG de Canal+), Andrea Scrosati (respon­s­able des sports chez Sky Italia), Cécile Caba­n­is (direc­trice générale des finances de Danone) et Julien Codor­niou (respon­s­able des parte­nar­i­ats chez Face­book).

Les sociétés aux­quelles ce nou­veau fonds s’in­téressera devront « présen­ter un impor­tant poten­tiel de créa­tion de valeur via une restruc­tura­tion, un repo­si­tion­nement ou une réor­gan­i­sa­tion », « jouir d’une notoriété de pre­mier ordre dans le secteur des médias et du diver­tisse­ment », « béné­fici­er d’une posi­tion con­cur­ren­tielle forte », « avoir la capac­ité de génér­er des revenus sans subir de coûts de développe­ment » et « offrir un poten­tiel de développe­ment et de com­plé­men­tar­ité » avec d’autres sociétés.

Cette pre­mière lev­ée de fonds con­stitue une pre­mière étape. Une fois côté en bourse, le fonds pour­ra effectuer d’autres aug­men­ta­tions de cap­i­tal et attein­dre les « mil­liards » promis par Pigasse.

Voir nos infographies de Xavier Niel et Matthieu Pigasse

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : la première audience a eu lieu

La première audience s’est déroulée le 7 octobre 2020 au nouveau Palais de Justice de Paris devant la 17ème chambre qui suit les délits de presse. Notre avocat Maître Benoît Derieux a choisi de plaider la nullité pour vice de forme. Si l’avocat de la partie adverse était présent, Monsieur Ramzi Khiroun ne s’est pas présenté. Compte-rendu dans notre article du 12 octobre.

Derniers portraits ajoutés

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.