Accueil | Actualités | Médias | Mediawan : Niel, Pigasse et Capton lancent leur fonds d’investissement

Mediawan : Niel, Pigasse et Capton lancent leur fonds d’investissement

La consolidation des médias autour de quelques grands acteurs est en marche. Dans un communiqué, le trio Matthieu Pigasse, Xavier Niel et Pierre-Antoine Capton ont officialisé le lancement de leur fonds d'investissement, baptisé « Mediawan ».

Le but : investir « des milliards » dans les médias français et européens. Pour ce faire, les trois hommes ont ouvert les souscriptions avec pour objectif de lever 250 à 300 millions d'euros dans un premier temps. Ceci fait, Mediawan « sera cotée sur le compartiment professionnel du marché Euronext à Paris et disposera d'un délai de 24 mois pour réaliser sa première acquisition qui devra représenter 75% des sommes levées ».

Niel, Pigasse et Capton détiendront 20 % du capital et des droits de vote. Pierre-Antoine Capton (patron de « Troisième Œil Productions », producteur notamment de « C à Vous ») a été nommé président du directoire, Xaviel Niel (Free, Le Monde) et Matthieu Pigasse (Le Monde, L'Obs, Radio Nova, Vice France, Les Inrockuptibles...) demeureront membres du conseil de surveillance, présidé par Pierre Bergé (Le Monde), au même titre que d'autres personnalités comme Pierre Lescure (fondateur de Canal +), Rodolphe Belmer (ancien DG de Canal+), Andrea Scrosati (responsable des sports chez Sky Italia), Cécile Cabanis (directrice générale des finances de Danone) et Julien Codorniou (responsable des partenariats chez Facebook).

Les sociétés auxquelles ce nouveau fonds s'intéressera devront « présenter un important potentiel de création de valeur via une restructuration, un repositionnement ou une réorganisation », « jouir d'une notoriété de premier ordre dans le secteur des médias et du divertissement », « bénéficier d'une position concurrentielle forte », « avoir la capacité de générer des revenus sans subir de coûts de développement » et « offrir un potentiel de développement et de complémentarité » avec d'autres sociétés.

Cette première levée de fonds constitue une première étape. Une fois côté en bourse, le fonds pourra effectuer d'autres augmentations de capital et atteindre les « milliards » promis par Pigasse.

Voir nos infographies de Xavier Niel et Matthieu Pigasse

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

22% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 445,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux