Accueil | Actualités | Médias | Chaises musicales à venir à la rédaction de France Inter
Pub­lié le 20 mai 2015 | Éti­quettes : , ,

Chaises musicales à venir à la rédaction de France Inter

Outre un nouveau directeur pour France Info, Radio France va également devoir remanier la direction du service politique de France Inter, à deux ans de la présidentielle.

En effet, début mai, Marie-Eve Malouines quittait ses fonctions à France Info pour aller présider la chaine parlementaire LCP-Assemblée Nationale. Pour remplacer cette figure de la station, la direction de Radio France « prend son temps » afin d'opter pour le meilleur choix possible.

Du côté de France Inter, selon puremedias.com, l'actuel chef du service politique, Marc Fauvelle, va également changer de poste. À sa demande, il présentera à la rentrée le journal de 8 h, pic d'audience de la troisième radio de France actuellement dirigé par Mickaël Thébault.

« Un mouvement qui devrait provoquer un jeu de chaises musicales au sein de la rédaction », note puremedias.com.

Voir notre infographie de Radio France ainsi que nos portraits de Marie-Eve Malouines et de Marc Fauvelle

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This