Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Marie-Ève Malouines, nouvelle présidente de LCP

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

11 mai 2015

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Marie-Ève Malouines, nouvelle présidente de LCP

Marie-Ève Malouines, nouvelle présidente de LCP

Temps de lecture : 3 minutes

La Chaîne Parlementaire a une nouvelle présidente. Sans surprise, c’est Marie-Ève Malouines, figure de France Info, qui a été nommée par le bureau de l’Assemblée nationale mercredi 6 mai.

L’actuelle direc­trice du ser­vice poli­tique de France Info suc­cédera à Gérard Leclerc, qui était can­di­dat à sa suc­ces­sion. Le prési­dent de l’Assem­blée Nationale, Claude Bar­tolone, qui a soutenu l’idée qu’une femme devrait, pour la pre­mière fois, diriger LCP, a pesé dans la balance.

Mais Mme Mal­ouines était égale­ment soutenue par le présen­ta­teur de l’émis­sion à laque­lle elle par­tic­i­pait sur LCP, Frédéric Haz­iza, surnom­mé « le faiseur de roi de LCP ». Sur Twit­ter, celle-ci s’est déclarée « ravie de men­er une aven­ture exal­tante au cœur du débat répub­li­cain, avec une équipe de qual­ité », axant sa stratégie sur une volon­té de s’adress­er aux jeunes.

Depuis ses débuts à Radio France en 1988 lors des lég­isla­tives de Mar­seille, opposant alors Tapie et Le Pen, Marie-Ève Mal­ouines a tou­jours baigné dans la poli­tique. Elle a rejoint France Inter en 1989 avant d’in­té­gr­er le ser­vice poli­tique de la sta­tion l’an­née suivante.

En 1995, après la prési­den­tielle, elle est nom­mée au ser­vice poli­tique de France Info, ser­vice dont elle pren­dra la direc­tion en 2004. Elle intè­gre en par­al­lèle l’équipe de Frédéric Haz­iza dans « Ques­tions d’in­fo » sur LCP.

Elle a lancé, sur France Info en 2008, le pre­mier zap­ping radio en com­pi­lant des déc­la­ra­tions poli­tiques enten­dues dans les médias. La même année, elle est dev­enue la vice-prési­dente de l’As­so­ci­a­tion des jour­nal­istes parlementaires.

Marie-Ève Mal­ouines est l’au­teur de plusieurs livres poli­tiques. En 2001, elle pub­lie Deux hommes pour un fau­teuil, Chroniques de la cohab­i­ta­tion 1997–2001, qui retrace la cohab­i­ta­tion entre Jacques Chirac et Lionel Jospin, avant de s’in­téress­er, en 2006, au cou­ple François Hol­lande-Ségolène Royale avec La Madone et le cul­b­u­to ou l’in­lass­able ambi­tion de Ségolène Roy­al et François Hol­lande. Elle pub­liera par la suite deux biogra­phies des deux social­istes, en 2007 et 2010. Son dernier livre, Nico­las Sarkozy : le pou­voir et la peur, est paru en 2012, à la fin du man­dat de l’an­cien chef de l’État.

Elle pren­dra ses fonc­tions de prési­dente-direc­trice-générale de La Chaîne Par­lemen­taire-Assem­blée nationale le 8 juin prochain. De son côté, la chaîne Pub­lic Sénat, qui partage le même canal, a égale­ment un nou­veau PDG en la per­son­ne d’Em­manuel Kessler, qui a été désigné le 15 avril dernier.

Voir notre portrait de Marie-Ève Malouines

Crédit pho­to : DR France Info