Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ça tangue à Marianne

17 octobre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Ça tangue à Marianne

Ça tangue à Marianne

L’hebdomadaire Marianne ne va pas fort. Après une première crise en 2013 qui avait vu le départ de Maurice Szafran comme PDG remplacé par l’actionnaire majoritaire (57%) Yves de Chaisemartin les ventes ont continué à s’effriter (moins de 150000 exemplaires ces derniers mois) et les pertes récentes – non encore publiées à ce jour – à s’accumuler voire à s’accroître.

C’est dans ce con­texte que Renaud Dély (surnom­mé délit d’opinion) a été nom­mé récem­ment à la tête de la rédac­tion sup­plan­tant Joseph Macé-Scaron exilé au-delà de la page 40 du jour­nal alors que Dély signe l’éditorial en tête de gon­do­le. La venue d’une per­son­nal­ité aus­si fade et poli­tique­ment cor­recte pou­vait éton­ner dans un jour­nal qui avait con­nu une veine pop­uliste (et d’excellentes ventes) sous la direc­tion de Jean-François Kahn. Encore plus étrange l’arrivée de Car­o­line Fourest menteuse pro­fes­sion­nelle comme édi­to­ri­al­iste provo­quant la con­ster­na­tion silen­cieuse d’une grande par­tie de la rédac­tion.

Les rédac­teurs devaient déjà sup­port­er depuis le début 2016 un nou­veau chroniqueur ciné­ma en la per­son­ne de Gré­goire Cher­tok ban­quier asso­cié chez Roth­schild et Cie, proche de Jean-François Copé, des Répub­li­cains et ami d’Alain Minc. Cette venue s’expliquant peut-être par une volon­té « d’accommodement » vis à vis des ban­ques comme le craint la société des rédac­teurs de Mar­i­anne dans un com­mu­niqué pub­lié le 17 octo­bre:

« La société des rédac­teurs de Mar­i­anne a appris avec stupé­fac­tion la cen­sure dont fai­sait l’objet, dans les pages Culture/Idées du jour­nal, le dernier film de Bertrand Tav­ernier, com­pagnon de route de Mar­i­anne depuis de longues années. Cette cen­sure découle de pro­pos privés tenus par Bertrand Tav­ernier relat­ifs à la présence dans Mar­i­anne d’une chronique de cri­tique ciné­matographique con­fiée au ban­quier Gré­goire Cher­tok, asso­cié-gérant et mem­bre du comité exé­cu­tif de Roth­schild & Cie.
La société des rédac­teurs de Mar­i­anne et les représen­tants des salariés au comité d’entreprise avaient for­mulé le même éton­nement lors de l’apparition de cette chronique en jan­vi­er 2016. La réponse de la direc­tion générale van­tant la cinéphilie de Gré­goire Cher­tok n’avait con­va­in­cu per­son­ne.
Cet inci­dent fait douloureuse­ment écho aux déc­la­ra­tions de Frédérick Cassegrain, directeur général et directeur de la pub­li­ca­tion de Mar­i­anne, lors du comité d’entreprise extra­or­di­naire du 30 juin 2016, con­cer­nant les arti­cles parus dans Mar­i­anne « à l’encontre des ban­ques ». Arti­cles qui, à l’en croire, obér­eraient les dis­cus­sions entre la direc­tion générale du jour­nal et les étab­lisse­ments ban­caires dans le cadre de leurs rela­tions com­mer­ciales.
La société des rédac­teurs de Mar­i­anne réaf­firme que l’indépendance édi­to­ri­ale est le bien le plus pré­cieux de ce jour­nal et con­damne toute forme de cen­sure. Elle déplore que Renaud Dély, directeur de la rédac­tion de Mar­i­anne, n’ait pas été infor­mé de ce boy­cott et se réjouit qu’il ait pris les mesures adéquates pour y met­tre un terme. »

Le bureau de la SRM
Arnaud Bouillin, Per­rine Cher­chève, Math­ias Destal, Gaëlle Gauducheau, Marie Huret

Pau­vre Mar­i­anne jadis irrévéren­cieuse, inci­sive, joyeuse réduite à une chronique ciné­matographique rel­e­vant plus du domaine financier que de la sphère artis­tique…

Voir aussi

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.