Accueil | Actualités | Médias | BsmartTV va concurrencer BFMTV sur le lectorat économique
Pub­lié le 12 janvier 2020 | Éti­quettes : , , , , , ,

BsmartTV va concurrencer BFMTV sur le lectorat économique

Devinette : vous prenez un industriel tchèque qui investit dans les médias en France, un journaliste à succès qui quitte une chaîne d’information continue, vous injectez deux millions d’euros au départ, vous avez BsmartTV, anglicisme oblige.

Stéphane Soumier aux commandes

Ceux quoi regardent la matinale de BFM Business connaissent la figure (et le talent) de Stéphane Soumier qui l’assurait depuis une dizaine d’années et dirigeait la rédaction. Voulant voler de ses propres ailes il quittait l’empire de Patrick Drahi au printemps 2019 avec sans doute une idée derrière la tête.

Le projet ce sera BsmartTV, chaîne d’information économique dédiée aux « décideurs », dirigeants d’entreprises et/ou propriétaires, quel que soit la taille de l’entreprise. La chaîne table sur le fait que les dirigeants/cadres ont peu de temps pour lire Les Échos, L’Opinion, Investir et autres titres de l’empire médias de Bernard Arnault (voir l’infographie sur Les Échos). La nouvelle chaîne ne suivra pas le modèle « information en continu » mais diffusera plusieurs heures par jour. Elle devrait être disponible gratuitement sur Orange, Free et Bouygues Telecom (mais pas sur Altice, petite revanche de Patrick Drahi), vivra de la publicité et d’évènementiel et sera disponible en partie sur Facebook Watch, un nouvel exemple du vampirisme du réseau social dans les médias.

Kretinsky investisseur

Le Tchèque, c’est bien sûr Daniel Kretinsky avec sa holding CMI (Marianne, Elle, une participation dans Le Monde) qui prend 50% de la société et apporte la trésorerie. La chaîne reçoit le renfort précieux de Laurent Guimier après une séjour malheureux à Europe 1, son expérience et son réseau seront précieux pour concurrencer BFM.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This