Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?

22 juin 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?

Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?

Attention, vous ne recevez pas 140 euros, vous payez 140 euros (prix moyen) pour être l’heureux propriétaire d’une enceinte connectée, celle de Google (Home) ou celle d’Amazon (Echo). Les méfaits des GAFAM sont innombrables : ils ne paient pas d’impôts en Europe ou très peu (tous), ils détruisent le commerce de proximité (tous, avec une mention spéciale pour Amazon), ils trustent la publicité (tous) sur internet et assèchent les revenus des médias, il font régner la censure comme Google qui vient de supprimer la chaine YouTube de TV Libertés (TVL) pour une peccadille. Enfin ils menacent les libertés numériques en général, c’est l’objet des plaintes de la Quadrature du Net. Et maintenant ils vous espionnent dans votre salon et votre chambre. À vos frais.

Des enceintes intelligentes

Trois con­cur­rents sur le marché pour le moment : Google, Ama­zon et Apple (avec son Home­Pod). Met­tons ce dernier de côté car l’enceinte d’Apple ne trans­met pas d’informations à son con­struc­teur. Qu’allez vous faire avec les deux autres ? Leur pos­er des ques­tions de manière vocale, c’est là le but, pou­voir faire autre chose et pos­er une ques­tion à votre enceinte qui vous répon­dra ou bien exécutera/transmettra un ordre.

Tout ceci via l’intelligence arti­fi­cielle, reine des batailles des enceintes con­nec­tées. Vous faites la cui­sine, les mains dans la farine, on sonne à la porte, vous dites « ouvre la porte » et la porte s’ouvre si elle est con­nec­tée. Vous caressez votre compagnon/compagne/neutre/LGTB (cette liste pour ne pas être accusé de « porter un dis­cours extrémiste, dis­crim­i­nant ou de haine ») et votre chien aboie car il a faim. Vous pronon­cez « donne les cro­quettes au chien » et le robot con­nec­té obéit à votre ordre don­né à l’enceinte con­nec­tée. Mer­veilleux, n’est ce pas ?

Petite contrepartie

Vous allez donc pou­voir deman­der à écouter l’andante du con­cer­to 21 pour piano et orchestre de Mozart, vous aurez choisi la ver­sion his­torique Karajan/Lipatti de l’orchestre de Lucerne en 1950. Google ou Ama­zon le sauront. Vous allez pou­voir aus­si deman­der une infor­ma­tion sur un rassem­ble­ment poli­tique de LR/PS/EnMarche/RN/FranceInsoumise (ray­er les men­tions inutiles), Google ou Ama­zon le sauront aus­si. Ils vont ain­si amass­er des quan­tités de don­nées per­son­nelles qu’ils pour­ront exploiter via la pub­lic­ité ciblée que vous n’allez pas man­quer de recevoir. Plus joli, aux États-Unis, l’enceinte d’Amazon a enreg­istré la con­ver­sa­tion d’un cou­ple et l’a envoyé par erreur à un tiers. Alors, tou­jours ten­té par cet achat ?

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.