Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?
Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?

22 juin 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?

Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?

Voulez-vous être espionné par Google ou Amazon pour 140 euros ?

Attention, vous ne recevez pas 140 euros, vous payez 140 euros (prix moyen) pour être l’heureux propriétaire d’une enceinte connectée, celle de Google (Home) ou celle d’Amazon (Echo). Les méfaits des GAFAM sont innombrables : ils ne paient pas d’impôts en Europe ou très peu (tous), ils détruisent le commerce de proximité (tous, avec une mention spéciale pour Amazon), ils trustent la publicité (tous) sur internet et assèchent les revenus des médias, il font régner la censure comme Google qui vient de supprimer la chaine YouTube de TV Libertés (TVL) pour une peccadille. Enfin ils menacent les libertés numériques en général, c’est l’objet des plaintes de la Quadrature du Net. Et maintenant ils vous espionnent dans votre salon et votre chambre. À vos frais.

Des enceintes intelligentes

Trois con­cur­rents sur le marché pour le moment : Google, Ama­zon et Apple (avec son Home­Pod). Met­tons ce dernier de côté car l’enceinte d’Apple ne trans­met pas d’informations à son con­struc­teur. Qu’allez vous faire avec les deux autres ? Leur pos­er des ques­tions de manière vocale, c’est là le but, pou­voir faire autre chose et pos­er une ques­tion à votre enceinte qui vous répon­dra ou bien exécutera/transmettra un ordre.

Tout ceci via l’intelligence arti­fi­cielle, reine des batailles des enceintes con­nec­tées. Vous faites la cui­sine, les mains dans la farine, on sonne à la porte, vous dites « ouvre la porte » et la porte s’ouvre si elle est con­nec­tée. Vous caressez votre compagnon/compagne/neutre/LGTB (cette liste pour ne pas être accusé de « porter un dis­cours extrémiste, dis­crim­i­nant ou de haine ») et votre chien aboie car il a faim. Vous pronon­cez « donne les cro­quettes au chien » et le robot con­nec­té obéit à votre ordre don­né à l’enceinte con­nec­tée. Mer­veilleux, n’est ce pas ?

Petite contrepartie

Vous allez donc pou­voir deman­der à écouter l’andante du con­cer­to 21 pour piano et orchestre de Mozart, vous aurez choisi la ver­sion his­torique Karajan/Lipatti de l’orchestre de Lucerne en 1950. Google ou Ama­zon le sauront. Vous allez pou­voir aus­si deman­der une infor­ma­tion sur un rassem­ble­ment poli­tique de LR/PS/EnMarche/RN/FranceInsoumise (ray­er les men­tions inutiles), Google ou Ama­zon le sauront aus­si. Ils vont ain­si amass­er des quan­tités de don­nées per­son­nelles qu’ils pour­ront exploiter via la pub­lic­ité ciblée que vous n’allez pas man­quer de recevoir. Plus joli, aux États-Unis, l’enceinte d’Amazon a enreg­istré la con­ver­sa­tion d’un cou­ple et l’a envoyé par erreur à un tiers. Alors, tou­jours ten­té par cet achat ?

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.