Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | not_global | La Quadrature du Net contre les GAFAM
La Quadrature du Net contre les GAFAM

28 avril 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | not_global | La Quadrature du Net contre les GAFAM

La Quadrature du Net contre les GAFAM

La Quadrature du Net contre les GAFAM

Dans le cadre de ses activités de défense des droits digitaux, la Quadrature du Net s’était inquiétée en janvier 2016 de possibles menaces sur les libertés numériques à la suite de la nomination de Jean-Jacques Urvoas comme Garde des Sceaux. En 2018, La Quadrature étend très largement son action en s’attaquant aux GAFAM : Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft.

RGDP et consentement explicite

L’association, créée en 2008 mais offi­cial­isée en 2013, milite pour la défense des droits et des lib­ertés des citoyens sur inter­net. Alors que le rap­port de forces sem­ble dis­pro­por­tion­né, com­ment peut elle pré­ten­dre s’attaquer aux cinq mon­stres améri­cains ? C’est l’entrée en vigueur le 25 mai 2018 du règle­ment général sur la pro­tec­tion des don­nées (RGPD) qui lui en donne l’occasion.

Cette nou­velle régle­men­ta­tion européenne définit une nou­velle notion, celle du con­sen­te­ment explicite. Un util­isa­teur devra à par­tir du 25 mai 2018 don­ner un accord clair pour la col­lecte et l’exploitation de ses don­nées. À l’heure actuelle ce con­sen­te­ment est sou­vent extrait par les sociétés améri­caines à tra­vers de for­mu­laires longs et tortueux, qui noient le pois­son. L’idée de base est sim­ple : je t’autorise à utilis­er mes don­nées, mais cette autori­sa­tion doit être explicite et réversible.

Appel à signature

Pour appuy­er son action, la Quad­ra­ture du Net lance un appel à sig­na­ture gafam.laquadrature.net pour pou­voir entamer des actions de groupe et dépos­er des plaintes col­lec­tives à compter du 25 mai auprès de la CNIL, la Com­mis­sion nationale de l’informatique et des lib­ertés, gar­di­enne de la sécu­rité numérique des citoyens et de leurs lib­ertés. Toute per­son­ne qui utilise un des ser­vices des Gafam (c’est-à-dire tout le monde) peut par­ticiper à la démarche.

En rem­plis­sant le for­mu­laire gafam.laquadrature.net, le sig­nataire donne man­dat à la Quad­ra­ture du Cer­cle pour porter plainte en son nom (via une action col­lec­tive) auprès de l’autorité com­pé­tente, la CNIL. L’Observatoire du jour­nal­isme a signé en tant que per­son­ne morale et sou­tient fer­me­ment cette ini­tia­tive qui défend nos lib­ertés indi­vidu­elles et col­lec­tives con­tre les intérêts financiers des Gafam.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.