Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Vers un super régulateur de la liberté d’expression ?
Publié le 

14 juillet 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Vers un super régulateur de la liberté d’expression ?

Vers un super régulateur de la liberté d’expression ?

La liberté d’expression se porte très mal en France. Les lois Pleven (1972), Gayssot (1990), Lellouche, LSI (contre l’homophobie, de 2003 comme la précédente), la détestable loi Avia dont nous reparlerons, l’étau se resserre sur les libertés et un super régulateur pourrait être mis en place comme censeur suprême, en plus des censures des réseaux sociaux et des censures législatives.

Nouveaux entrants, nouveaux défis

En 1989 nais­sait le CSA suc­cé­dant au CNCL. À cette époque, les noms de Net­flix, Google, Face­book, Twit­ter, Face­book étaient incon­nus. Le rôle prim­i­tif du CSA était d’ordonner la con­cur­rence dans le secteur audio­vi­suel, pub­lic comme privé, de con­courir à la sélec­tion des prési­dents des médias du ser­vice pub­lic (et suiv­ant les épo­ques de les nom­mer), cer­taine­ment pas de devenir un « gen­darme des médias » s’attaquant aux lib­ertés publiques.

Trente ans plus tard en 2019 le rôle du CSA s’est élar­gi, la dig­i­tal­i­sa­tion des con­tenus pose de nou­veaux défis et il est dif­fi­cile de s’y retrou­ver dans le rôle de cha­cun. L’Arcep (autorité de régu­la­tion des télé­com­mu­ni­ca­tions, Hadopi (lutte con­tre le piratage en ligne), la CNIL (pro­tec­tion des don­nées per­son­nelles) ont des fonc­tions com­plé­men­taires mais dia­loguent peu entre eux.

Roch-Olivier Maistre souhaite un super-régulateur

Le nou­veau prési­dent du CSA Roch-Olivi­er Maistre se ver­rait volon­tiers à la tête d’une sorte de super­viseur de toutes ces autorités indépen­dantes. Lors d’un col­loque à la Mai­son de la radio en juin 2019, le min­istre de la cul­ture Franck Riester n’a pas exclu cette pos­si­bil­ité. Voulant à la fois libéralis­er le secteur (pub­lic­ité), s’opposer aux GAFA et aux « pro­pos haineux ». Nul doute que « Mon­sieur Officine » alias Cédric O, sémil­lant secré­taire d’État au numérique et par­ti­san d’une cen­sure plus rapi­de et plus dure, ne sou­ti­enne le pro­jet avec ent­hou­si­asme. Avec le sou­tien de la DILCRAH.

Rap­pelons-nous les pro­pos d’Orwell dans 1984 :

« Le prob­lème est donc un prob­lème d’éducation. Il porte sur la façon de mod­el­er con­tin­uelle­ment, et la con­science du groupe directeur, et celle du groupe exé­cu­tant qui vient après lui. La con­science des mass­es n’a besoin d’être influ­encée que dans un sens négatif… On exige d’un mem­bre du Par­ti, non seule­ment qu’il ait des opin­ions con­ven­ables, mais des instincts con­ven­ables… Lar­rêt­du­crime, c’est la fac­ulté de s’arrêter net, comme par instinct, au seuil d’une pen­sée dan­gereuse ».

 

 

 

 

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision