Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Messages ‘haineux’ : Facebook donnera votre adresse IP à la justice
Messages ‘haineux’ : Facebook donnera votre adresse IP à la justice

30 juin 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Messages ‘haineux’ : Facebook donnera votre adresse IP à la justice

Messages ‘haineux’ : Facebook donnera votre adresse IP à la justice

Messages ‘haineux’ : Facebook donnera votre adresse IP à la justice

Peu de français connaissent Cédric O (son patronyme est d’origine coréenne), obscur secrétaire d’État au numérique, ancien des équipes DSK au PS, membre de Terra Nova, ancien conseiller parlementaire de Pierre Moscovici, ancien membre des équipes de campagne de François Hollande, un des premiers ralliés à la macronie. Il se fait remarquer par son zèle à ériger de nouvelles censures.

Facebook un partenaire privilégié

Dès novem­bre 2018, le prési­dent Macron avait amor­cé un parte­nar­i­at stratégique avec Mark Zucker­berg lors du Forum pour la gou­ver­nance de l’internet tenu à Paris au palais de l’Unesco. L’union sacrée pour la restric­tion des lib­ertés fon­da­men­tales avait com­mencé quelques mois plus tôt en mai lors de journées tech­nologiques. Nous reprenons notre arti­cle de l’époque :

« Le prési­dent a par­lé de « méth­ode coopéra­tive », unis­sant les capac­ités tech­nologiques de Face­book et les capac­ités répres­sives (en forte pro­gres­sion) de l’Etat français. Un groupe d’une dizaine de per­son­nes sera con­sti­tué à par­ité entre les deux entités, la privée et la publique. Du côté réseau, des cadres dirigeants. Du côté pub­lic, que du beau monde : le CSA (respon­s­able des con­tenus), l’Arcep (respon­s­able des télé­coms et de la régu­la­tion tech­nique, les con­tenants), la Dis­ic (direc­tion inter­min­istérielle des sys­tèmes d’information et de com­mu­ni­ca­tion) et le secré­tari­at d’Etat au numérique qui coordonne. »

Cédric O, comme Officine de surveillance

Le souri­ant Cédric O est déjà surnom­mé dans les milieux proches du pou­voir « Mon­sieur Officine », une officine étant à la fois un lieu et une assem­blée, lieu et assem­blée œuvrant à l’affaiblissement ou la dis­pari­tion d’un enne­mi désigné par un don­neur d’ordres. Le don­neur d’ordres sem­ble ici le prési­dent lui-même, le met­teur en scène Cédric O, l’exécutant Face­book, l’ennemi tout ce qui peut s’opposer à la mon­di­al­i­sa­tion heureuse et au désor­dre établi.

Inter­rogé par Reuters, Cédric Officine tout joyeux pré­cise, par­lant du réseau social :

« Ils nous ont annon­cé que (…), eu égard aux dis­cus­sions qu’ils ont eues avec nous, ils allaient trans­met­tre les adress­es IP pour les con­tenus de haine en ligne qui seraient demandées par la jus­tice. Ce qui est une énorme nou­velle… Cela veut dire que le proces­sus judi­ci­aire va pou­voir se dérouler nor­male­ment. C’est vrai­ment très impor­tant, ils ne vont le faire que pour la France ».

Pour la déf­i­ni­tion de la « haine » vous pou­vez vous référ­er à votre Lit­tré : « Avoir pour quelqu’un un sen­ti­ment qui fait que nous lui voulons du mal » ou plus con­tem­po­raine, celle de votre obser­va­toire : « tout pro­pos s’opposant aux intérêts matériels et moraux du monde libéral lib­er­taire ».

Cédric Officine a choisi sa déf­i­ni­tion, devinez laquelle.

Voir aussi

Con­seil de l’Ordre des jour­nal­istes : mieux sur­veiller les médias

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.