Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ventes en ligne : quand des magazines cassent les prix sur les abonnements

25 novembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Ventes en ligne : quand des magazines cassent les prix sur les abonnements

Ventes en ligne : quand des magazines cassent les prix sur les abonnements

Pour contrer la baisse des ventes au numéro et la désaffection croissante des lecteurs pour la presse, sur fonds de crise de confiance et de dictature idéologique de moins en moins bien dissimulée, les éditeurs de presse rivalisent d’astuces pour casser les prix des abonnements. Ainsi des sites de ventes privées en ligne peuvent proposer à leurs abonnés des prix cassés, comme dernièrement lors d’une vente sur Bazarchic.

De la mode et du sport

On trou­ve bien enten­du de nom­breux mag­a­zines de mode (Ami­na mag, 19 € au lieu de 30, soit 36% de remise, bien mieux que le site spé­cial­isé Info Presse qui ne pro­pose qu’un rabais de 10%), L’Officiel, idem, Jalouse (24 € au lieu de 36 € sur un an, 12 numéros, soit un tiers de moins) et même Marie-France pen­dant deux ans (32 € au lieu de 44 € soit 27% de remise) ou encore de sport (So Foot club, 25 € au lieu de 39 €, soit 35% de remise), So Foot (31 € au lieu de 45 €, soit 31% de remise sur un an), etc. Sans oubli­er 60 mil­lions de con­som­ma­teurs, au rabais d’un tiers (37 € au lieu de 56,70 €).

Causeur et Causette

On y trou­ve aus­si des mag­a­zines d’opinion, comme Causeur, 23€ au lieu de 35,40 € sur 6 mois, soit 35% de remise . Mais encore L’Obs, 37% de rabais (149 € con­tre 234 € sur un an), le fémin­iste Causette, tout juste repris in extrem­is, avec 41% de remise (39 € au lieu de 60,50 €), Soci­ety avec 42% de remise (55 € au lieu de 93,60 €) Alter­na­tives Économiques avec 40% de rabais (45 € au lieu de 70,50 €), moitié moins cher pour Poli­tis (75 € con­tre 146 €), 62% de rabais pour Le Point et l’Express (89 € con­tre 234 €), 65% de rabais pour le mag­a­zine forte­ment en perte du saltim­ban­quier Matthieu Pigasse Les Inrock­upt­ibles (67 € con­tre 189,60 €), 66% pour Valeurs Actuelles (89 € con­tre 254,80 €) Chal­lenges avec un rabais de 74% ( !), 49 € sur un an au lieu de 184,80 €, et même 80% de rabais pour le Time en édi­tion française (52 € au lieu de 257,40 € sur un an) !

À ces con­di­tions, le lecteur qui con­tin­ue à acheter au numéro dans les kiosques ou à s’abonner plein pot pour­rait se sen­tir un peu pris pour un pigeon…

Voir aussi

Kiosques à jour­naux : on ferme !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.