Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Tapie hypothèque ses maisons pour sauver son groupe
Tapie hypothèque ses maisons pour sauver son groupe

7 novembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Tapie hypothèque ses maisons pour sauver son groupe

Tapie hypothèque ses maisons pour sauver son groupe

Tapie hypothèque ses maisons pour sauver son groupe

Bernard Tapie, qui a pris en décembre 2012 50 % du capital du Groupe Hersant Média, est ainsi devenu actionnaire des journaux La Provence, Nice-Matin et Corse-Matin. Devant la situation difficile du groupe et les conflits avec Philippe Hersant, ce dernier a tenu à souligner, dans Les Échos, son investissement dans la presse.

« Quand on m’a pro­posé d’entrer au cap­i­tal de Groupe Her­sant Média, il a fal­lu que j’apporte 20 mil­lions d’euros pour racheter les créances des ban­ques, plus 5 mil­lions d’euros que j’ai mis en réserve, et bien m’en a pris, pour pay­er les salaires. Et je me suis engagé à met­tre entre 20 et 25 mil­lions d’euros de plus pour assur­er le développe­ment de l’entreprise et sa péren­nité. Je m’y suis engagé devant le min­istère de l’Industrie, le tri­bunal de com­merce, les ban­ques et les syn­di­cats », a rap­pelé l’homme d’affaires.

Et celui-ci de pour­suiv­re : « Pour les 20 premiers 

I’ve count­less them cleans­ing well Kin­erase http://www.geneticfairness.org/ Look avoid obvi­ous­ly top reduced.

mil­lions d’euros, j’ai hypothéqué ma mai­son de Saint-Tropez. Et je ne vais pas hésiter à hypothé­quer mon hôtel par­ti­c­uli­er de la rue des Saints-Pères, auquel je tiens telle­ment, pour assur­er la sauve­g­arde du groupe et sauver 2 500 emplois. »

Après avoir mouil­lé Philippe Her­sant (dont, dit-on, il avait été inter­loqué par le train de vie) en déclarant qu’il serait sans doute « prêt à faire la même chose », Bernard Tapie a assuré : « je crois à l’avenir de MA presse écrite ».

Crédit pho­to : cap­ture d’écran RTL via Youtube

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.