L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Tapie : le retour !

20 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Tapie : le retour !

Tapie : le retour !

20 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes

Un jour c’est oui, un jour, c’est non !

Moins de deux semaines après avoir annon­cé son retrait défini­tif du dossier de reprise du pôle sud du Groupe Her­sant Media (GHM) Bernard Tapie revient sur sa déci­sion, « afin d’éviter une procé­dure col­lec­tive du groupe GHM dont les con­séquences économiques et sociales seraient désas­treuses ».

En effet, dans une let­tre datée du 18 décem­bre 2012, adressée à Christophe Thévenot, admin­is­tra­teur judi­ci­aire en charge du dossier et pub­liée par Libéra­tion, l’an­cien patron de l’OM « réitère [s]on offre », mais seule­ment « dans l’hy­pothèse où l’of­fre Rossel / BNPP ou toute offre éventuelle­ment inter­v­enue depuis nos échanges ne serait pas recev­able ou ne serait pas accep­tée ». En bref, l’an­cien patron de l’OM se place en ultime recours, venant au sec­ours des employés du Groupe Her­sant Media !

Dans ce même cour­ri­er, Bernard Tapie, soucieux de faire taire les rumeurs quant à une éventuelle can­di­da­ture aux élec­tions munic­i­pales à Mar­seille, annonce qu’il s’est engagé « à ne pas pos­tuler à quelque man­dat élec­toral que ce soit ». Cochon qui s’en dédit ! Parce que s’il venait à chang­er d’idée, l’homme d’af­faire annonce qu’un « proces­sus de ces­sion de la total­ité de [s]es actions sera organ­isé, […] le pro­duit de cette vente étant allouée à une asso­ci­a­tion car­i­ta­tive » !

Après avoir pré­cisé les modal­ités finan­cières de son offre, Bernard Tapie con­clut que « nous n’avons, avec la famille Her­sant, nulle­ment l’in­ten­tion de déman­tel­er le Groupe ou de nous partager les fil­iales ». Et d’af­firmer : « notre offre est glob­ale ».

On ne sait pas si cela suf­fi­ra à ras­sur­er les salariés du groupe, mais en revanche, une chose est sûre : le bon­i­menteur Bernard Tapie n’a pas fini de nous surprendre !

Source : Libéra­tion. Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Europe1

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés