Accueil | Actualités | Médias | Face au boycott publicitaire lancé suite à l’émission de Zemmour, M6 et Canal+ envisagent une attaque en justice
Pub­lié le 29 novembre 2019 | Éti­quettes : , , , ,

Face au boycott publicitaire lancé suite à l’émission de Zemmour, M6 et Canal+ envisagent une attaque en justice

La venue d’Eric Zemmour sur CNews avait déclenché de nombreuses pulsions de censure comme nous le relations il y a un mois. Au grand désespoir des censeurs, cette nouvelle émission a finalement permis à CNews de doubler ses audiences. Maintenant, Canal+ et M6 semblent vouloir attaquer en justice Sleeping Giants, principal instigateur de l’appel au boycott, comme nous le rapporte Europe 1.

Sleeping Giants et sa campagne de “name and shame”

Sleeping Giants est une organisation venue des États-Unis et dont le moyen d’action principal relève du cyberactivisme à coups de tweets. Son action phare consiste à mener des campagnes de “name and shame”, autrement dit, des campagnes visant à montrer les supposés mauvais agissements des entreprises et les faire changer d’avis (essentiellement en tarissant la publicité) par la peur d’atteindre à leur image.

Lors de la mise en place de l’émission de Zemmour, c’est à une campagne relevant de cette méthode qu’elle s’est livrée, enchaînant les tweets interpellant telle ou telle entreprise, diffusant simplement de la publicité sur CNews. Par la suite, certaines sociétés ont d’ailleurs plié et annoncé leur retrait. Cette campagne s’était étendue aux annonceurs diffusant sur Paris Première, où est produite la fameuse émission Zemmour & Naulleau.

Canal+ veut contre-attaquer, M6 pourrait suivre

Face à ces appels au boycott, Canal+, propriétaire de CNews, voudrait lancer une procédure judiciaire. Cette procédure ciblerait Sleeping Giants dans le cadre d’une action civile en responsabilité délictuelle pour appel fautif au boycott.

Souhaitant ne pas y aller seul, Canal+ discuterait avec M6, propriétaire de Paris Première, pour faire front commun. Affaire à suivre, les sycophantes ont peut-être du souci à se faire, nous y reviendrons prochainement.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This