Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Canal+ fait le choix de la taille critique en rachetant MultiChoice

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

14 mai 2024

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Canal+ fait le choix de la taille critique en rachetant MultiChoice

Canal+ fait le choix de la taille critique en rachetant MultiChoice

Temps de lecture : 2 minutes

Multichoice ? Choix multiple en français, ce n’est pas le fameux QCM le questionnaire à choix multiple des examens, MultiChoice est le premier opérateur audiovisuel en Afrique anglophone et lusophone avec plus de 20 millions d’abonnés et fait l’objet d’une offre de rachat de Canal+. 

20 + 26 = 50

Certes, le compte n’est pas juste, le total est bien 46, mais 20 mil­lions d’abonnés à Mul­ti­choice plus 26 mil­lions d’abonnés à Canal, les 50 mil­lions seront rapi­de­ment atteints puis dépassés avec les syn­er­gies atten­dues. Canal détient déjà plus de 40% de l’opérateur sud-africain (où il a investi plus d’un mil­liard d’euros) et attend les répons­es des autres action­naires et des autorités locales de la con­cur­rence pour devenir majoritaire.

Déjà présent en Afrique, en Asie (groupe Viu) et en Amérique du Nord (groupe Viaplay) de manière minori­taire, Canal peut envis­ager assez rapi­de­ment les 60 mil­lions de clients et vis­er une des cinq pre­mières places mon­di­ales en tant que créa­teur et dis­trib­u­teur de contenus.

Un groupe multidimensionnel

Comme le souligne son prési­dent du direc­toire Maxime Saa­da dans un arti­cle du Figaro, le groupe Viven­di est ubiq­ui­taire. Pre­mier financeur du ciné­ma français et depuis longtemps pro­duc­teur avec Canal Stu­dio, pro­prié­taire des chaînes à suc­cès CNews et C8, pre­mier édi­teur français via Hachette avec plus de 15000 titres par an, dif­fuseur du cham­pi­onnat de France de rug­by, présent dans la For­mule 1, le golf, la moto, le cham­pi­onnat anglais de foot­ball, le groupe estime pou­voir être en capac­ité d’investir très vite 5 mil­liards d’euros par an en pro­duc­tion de con­tenus. De quoi oubli­er les décon­v­enues avec le cham­pi­onnat de France de foot­ball par­ti chez BeIn.

Voir aus­si : Canal+, info­gra­phie