Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Rupert Murdoch laisse le trône de la 21st Century Fox à son fils

15 juin 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Rupert Murdoch laisse le trône de la 21st Century Fox à son fils

Rupert Murdoch laisse le trône de la 21st Century Fox à son fils

Temps de lecture : 2 minutes

À 84 ans, le magnat des médias Rupert Murdoch s’apprête à céder son poste de PDG de la 21st Century Fox à son fils, James Murdoch (photo).

La famille n’a pas tou­jours été en bons ter­mes, mais il sem­blerait que les intérêts supérieurs ont fini par réc­on­cili­er le père et le fils. James, 42 ans, était déjà co-directeur général du stu­dio de ciné­ma et de télévi­sion. Après le scan­dale des écoutes illé­gales du News of the World, il avait démis­sion­né de son poste à la tête du BskyB avant de rejoin­dre la Fox.

Dans le même temps, son frère, Lach­lan Mur­doch, 46 ans, devrait être nom­mé co-prési­dent exé­cu­tif du groupe. Selon la presse améri­caine, la suc­ces­sion devrait avoir lieu à la fin de cette année ou au début de l’an­née prochaine, même si rien n’est encore fixé définitivement.

« Autori­taire, auda­cieux, sans scrupule, doté d’un sens aigu des thèmes pop­ulistes qui font acheter les jour­naux, et par­fois élire les chefs de gou­verne­ments ou les prési­dents, Rupert Mur­doch est la bête noire de la gauche sur trois con­ti­nents (Aus­tralie, Grande-Bre­tagne, États-Unis, NDLR) », écrit le Figaro. Avec son empire médi­a­tique colos­sal, l’aus­tralo-améri­cain Rupert Mur­doch dis­pose, notam­ment via Fox News, pre­mière chaîne d’in­for­ma­tion en con­tinu des États-Unis, d’un pou­voir d’in­flu­ence énorme sur la poli­tique américaine.

Crédit pho­to : NRK­be­ta via Wiki­me­dia (cc)