Accueil | Actualités | Médias | Rupert Murdoch laisse le trône de la 21st Century Fox à son fils
Pub­lié le 15 juin 2015 | Éti­quettes : , , , ,

Rupert Murdoch laisse le trône de la 21st Century Fox à son fils

À 84 ans, le magnat des médias Rupert Murdoch s'apprête à céder son poste de PDG de la 21st Century Fox à son fils, James Murdoch (photo).

La famille n'a pas toujours été en bons termes, mais il semblerait que les intérêts supérieurs ont fini par réconcilier le père et le fils. James, 42 ans, était déjà co-directeur général du studio de cinéma et de télévision. Après le scandale des écoutes illégales du News of the World, il avait démissionné de son poste à la tête du BskyB avant de rejoindre la Fox.

Dans le même temps, son frère, Lachlan Murdoch, 46 ans, devrait être nommé co-président exécutif du groupe. Selon la presse américaine, la succession devrait avoir lieu à la fin de cette année ou au début de l'année prochaine, même si rien n'est encore fixé définitivement.

« Autoritaire, audacieux, sans scrupule, doté d'un sens aigu des thèmes populistes qui font acheter les journaux, et parfois élire les chefs de gouvernements ou les présidents, Rupert Murdoch est la bête noire de la gauche sur trois continents (Australie, Grande-Bretagne, États-Unis, NDLR) », écrit le Figaro. Avec son empire médiatique colossal, l'australo-américain Rupert Murdoch dispose, notamment via Fox News, première chaîne d'information en continu des États-Unis, d'un pouvoir d'influence énorme sur la politique américaine.

Crédit photo : NRKbeta via Wikimedia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This