Accueil | Actualités | Médias | Portrait : Maïtena Biraben
Pub­lié le 8 août 2015 | Éti­quettes :

Portrait : Maïtena Biraben

Maïtena Biraben,
journaliste polyvalente et icône féministe du PAF

« Sur le plateau, c'est moi le patron »

Maïtena Biraben est une présentatrice et productrice de télévision franco-suisse née à Épinay-sur-Seine en 2 juillet 1967 d’un père photograveur d’origine basque et d'une mère au foyer. Elle a notamment été la présentatrice des « Maternelles » sur France 5 et anime actuellement « Le Supplément » sur Canal. Issue d’une fratrie composée de quatre frères aînés, elle a été mariée trois fois et vit actuellement avec son conjoint et ses deux fils en région parisienne. Elle est connue dans le milieu de la télévision pour son ambition, son style et son audace, mais aussi pour ses positions féministes.

Formation

Après être passée par un pensionnat de sœurs dominicaines dans les Landes où elle est restée jusqu’à ses 18 ans, et une fois son baccalauréat en poche, elle part à Paris pour suivre un cursus d’Histoire à l’Université de Tolbiac. À 21 ans, elle s’installe à Genève pour suivre son conjoint de l’époque. Elle y poursuit ses études et obtient un diplôme de vente à l’Université de Lausanne.

Parcours Professionnel

  • 1989 à 1996 : Assistante de Production puis animatrice et productrice artistique à la Télévision Suisse Romande (TSR)
  • 1997 : Animatrice sur M6 de l’émission en prime time, « Télé Casting »
  • 1997 : Animatrice de l’émission « Vue sur la mer » sur France 2
  • 1998-2000 : Animatrice de l’émission « Emmenez-moi », un programme du Guide du Routard
  • 1999-2001 : Chroniqueuse cinéma dans « Télématin » sur France 2 (présentée par William Leymergie)
  • 2001 : Rédactrice en chef du magazine culturel « Plumes z’et paillettes » puis de « Paris, capitale de la mode » sur France 3
  • 2001-2004 : Présentatrice de l’émission « Les Maternelles » sur la Cinquième (puis France 5). L’émission sera récompensée du « 7 d’or de la meilleure émission éducative »
  • 2003 : Présentatrice de l’émission « Psychologies : un moment pour soi » (France 5), adaptation télévisuelle hebdomadaire de la publication de Jean-Louis Servan-Schreiber, Psychologie Magazine et produite par lui.
  • 2004 à 2006 : Présentatrice de l’émission « Nous ne sommes pas des anges » sur Canal
  • 2007 : Consultante pour RTL à l’occasion de la Coupe du monde de rugby 2007 (elle publie également des chroniques dans Rugby Hebdo)
  • Décembre 2007 : Présente le jeu « Tête de Mioches » sur Canal Plus Décalé
  • Depuis 2007: Présentatrice du programme « Les Nouveaux Explorateurs », série documentaire consacrée au voyage diffusée sur Canal
  • 2008 : Anime le programme « Planète 2048 » (qui imagine la planète dans 40 ans) sur Canal+
  • Septembre 2008 – Juin 2012 : Animatrice de « La Matinale » de Canal+ où elle succède à Bruce Toussaint
  • Depuis la rentrée 2012, elle anime « Le Supplément » sur Canal+ le samedi et dimanche midi.
  • 2013 : Tout d'abord pressentie pour animer « Le Grand Journal » à la place de Michel Denisot, Maïtena Biraben se contentera finalement de jouer le rôle de « joker » d'Antoine de Caunes en remplaçant ce dernier lors de ses congés.

Sa nébuleuse

Maïtena Biraben est proche de l’animateur du « Grand Journal » Yann Barthès. Son émission « Le Supplément » est par ailleurs produite par Bangumi Productions, la maison de production de Yann Barthès et de Laurent Bon qui produit également « Le Petit Journal ». Elle est également proche de ce dernier pour qui elle confesse une certaine admiration.

Elle a côtoyé par le passé Thierry Ardisson qui l’avait repéré en 1997 et l’avait appelé après l’avoir vu sur TV5 Monde pour lui proposer une collaboration.
Maïtena Biraben se serait récemment rapproché du président de la République. En effet, selon un article de L'Express du 21 avril 2015, elle aurait invité François Hollande à dîner chez elle à l’automne 2014 « au culot, sans l’avoir jamais rencontré ». Toujours selon l’hebdomadaire, à la suite de ce dîner, François Hollande l’aurait conviée en retour à un dîner à L’Élysée. C'est à cette occasion qu'elle lui aurait proposé une interview dans son émission « Le Supplément », laquelle a eu lieu le dimanche 19 avril 2015. Ce genre d’invitation en direct est assez inédite, et c’est généralement le service de communication de l’Élysée qui se charge de proposer des interviews au chef de l’État. Mais pour ces dîners « secrets », le conseiller en communication du président, Gaspard Gantzer a assuré à L’Express ne pas avoir été informé. Cela montre chez Maïtena Biraben une certaine audace ainsi qu’une forte dose d’entregent.

Lire la suite : ojim.fr/portraits/maitena-biraben/

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This