Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La productrice du « Grand Journal » virée après l’affaire Pellerin ?

18 février 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La productrice du « Grand Journal » virée après l’affaire Pellerin ?

La productrice du « Grand Journal » virée après l’affaire Pellerin ?

La productrice du « Grand Journal » remerciée à cause de l’affaire Fleur Pellerin/Cyrille Eldin ? C’est ce qu’affirme Closer après la polémique suscitée par les moqueries du journaliste à l’encontre de l’(ex) ministre.

La semaine dernière, Cyrille Eldin inter­pel­lait Fleur Pel­lerin quelques min­utes à peine avant son évic­tion du gou­verne­ment Valls au prof­it d’Au­drey Azoulay. « Vous avez l’air un peu per­due, là, comme si vous aviez été remaniée ! », lui avait lancé le chroniqueur.

Une séquence, dif­fusée au sein de l’émis­sion, qui n’au­ra pas plu à l’an­ci­enne min­istre de la Cul­ture. « Mer­ci pour votre infinie déli­catesse. Cette séquence était un indis­pens­able et édi­fi­ant décryptage de l’ac­tu­al­ité ! », a‑t-elle com­men­té sur Twit­ter. D’après Clos­er, cette affaire aurait provo­qué quelques ten­sions en interne qui auraient con­duit au licen­ciement d’Is­abelle Siri, pro­duc­trice de l’émis­sion.

Sur­prenante déci­sion, quand on sait que cette anci­enne col­lab­o­ra­trice de Thier­ry Ardis­son dans « Salut les Ter­riens ! » avait été appelée en novem­bre dernier pour sauver l’émis­sion de ses audi­ences en chute libre. Con­tac­tée par puremedias.com, la direc­tion de Canal dément tout lien entre cette évic­tion et la séquence de Cyrille Eldin, évo­quant une vague ques­tion de « ges­tion interne ».

Pos­si­ble que cette affaire n’ait été que la goutte d’eau qui a fait débor­der le vase. Depuis la ren­trée, l’émis­sion présen­tée par Maïte­na Biraben bloque à 600 000 téléspec­ta­teurs en moyenne, forte­ment con­cur­rencée par « C à vous » ou « Touche pas à mon poste », qui dépassent sou­vent le mil­lion de téléspec­ta­teurs.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.