Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pour Canal+, le FN a « une part de responsabilité » dans le meurtre de Jo Cox
Publié le 

12 août 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pour Canal+, le FN a « une part de responsabilité » dans le meurtre de Jo Cox

Pour Canal+, le FN a « une part de responsabilité » dans le meurtre de Jo Cox

[Pre­mière dif­fu­sion le 22 juin 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

Le numéro deux du Front National était l’invité du « Grand Journal » du 17 juin dernier. Après le meurtre de la députée britannique pro-UE Jo Cox par un partisan déséquilibré du Brexit, l’occasion était trop belle pour Canal+ de faire porter le chapeau au parti frontiste.

Rap­pelant cet assas­si­nat, per­pétré au cri de « Britain First » (« La Grande-Bre­tagne d’abord ! »), puis évo­quant les agres­sions à l’en­con­tre des jour­nal­istes ou encore des uni­ver­si­taires, Maïte­na Biraben n’a pas hésité à inter­roger Flo­ri­an Philip­pot sur la « part de respon­s­abil­ité » de son par­ti dans ce cli­mat. « C’est une plaisan­terie ? », a alors rétorqué le député européen.

Mais non, la ques­tion était sérieuse et ô com­bi­en habile afin d’as­sim­i­l­er le Front Nation­al à un assas­si­nat pour­tant per­pétré out­re-Manche. « Vous utilisez la mort de cette député et vous l’in­stru­men­talisez », a pour­suivi Philip­pot. « Je dis juste que la vio­lence nour­rit la colère et que le FN n’a eu de cesse de dénon­cer les élites, de par­ler de con­nivence des médias, d’in­com­pé­tence des poli­tiques, que cela par­ticipe de cette colère et que donc vous l’avez nour­rie », renchérit la présen­ta­trice.

« C’est assez extra­or­di­naire que vous sor­tiez votre planche de surf pour surfer sur cette mort. Je vous laisse à votre respon­s­abil­ité et à votre con­science », a alors lâché Philip­pot, rap­pelant qu’il y avait en effet « de la colère dans le pays » et que les jour­nal­istes sont cen­sés le savoir, à moins de vivre « dans un autre monde ».

Il y a quelques jours, lors de la tuerie d’Or­lan­do, cer­tains médias et jour­nal­istes n’avaient pas hésité à faire un autre par­al­lèle sur­réal­iste, mêlant la Manif pour Tous et Chris­tine Boutin à ce drame pour ne pas avoir à désign­er le véri­ta­ble coupable : le ter­ror­isme islamique. Une méth­ode dev­enue courante pour une élite médi­a­tique vivant en vase clos et large­ment dépassée par le réel.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision