Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Nice-Matin racheté par le propriétaire de Valeurs Actuelles ?

15 juin 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Nice-Matin racheté par le propriétaire de Valeurs Actuelles ?

Nice-Matin racheté par le propriétaire de Valeurs Actuelles ?

L’industriel franco-libanais Iskandar Safa est plus connu comme propriétaire des chantiers navals normands CMN, d’autres chantiers de construction navale, d’intérêts immobiliers que comme actionnaire du groupe Valmonde (Valeurs Actuelles, Mieux vivre votre argent). Il pourrait compléter sa présence dans les médias avec Nice-Matin.

Une histoire belge sur la croisette

En 2015/2016 Nice-Matin va très mal. Les familles action­naires pra­ti­quaient une ges­tion pater­nal­iste avec un accord implicite avec la CGT : de gros effec­tifs mais pas de mou­ve­ment social. Le belge Nethys (pro­prié­taire entre autres de L’Avenir en Wal­lonie) met 15M€ sur la table pour pren­dre 20% du cap­i­tal (puis 34%), s’associer à la coopéra­tive mon­tée par les salariés en 2014 et pren­dre 51% en 2019 en remet­tant au pot pour avoir la majorité.

Mais les choses se com­pliquent pour le groupe belge. En 2018 la mai­son mère de Nethys, Pub­lifin, liée au Par­ti Social­iste belge, est emportée par une vague de scan­dales financiers. Que faire des 34% de Nice-Matin ? Faut-il mon­ter à 51% en investis­sant de nou­veau comme le prévoit le con­trat ini­tial ? Y a‑t-il un intérêt stratégique ? Nethys répond non, souhaite reven­dre ses 34% et plonge la rédac­tion dans la tour­mente. Début mars 2019, la direc­tion du jour­nal déclenche une procé­dure de sauvegarde.

Qui peut reprendre ?

Bernard Tapie (pro­prié­taire de La Provence dont Nethys détient 11%) aurait pu être intéressé du temps de sa splen­deur. Malade et devant la per­spec­tive de devoir rem­bours­er peut-être un jour les quelques cen­taines de mil­lions € reçus indû­ment lors de l’affaire Adi­das, il ne sera pas au ren­dez-vous. Au con­traire de Safa, déjà can­di­dat à la reprise en 2014 avec le groupe belge Rossel, alors que le tri­bunal de com­merce avait préféré l’offre des salariés sous forme de coopérative.

C’est main­tenant une ques­tion de gros sous et de con­cur­rents pos­si­bles à la reprise. Nethys va devoir céder ses parts à Safa ou à un autre repre­neur. Nethys va vouloir récupér­er si pos­si­ble la total­ité des 21M€ injec­tés dans le jour­nal. Safa va vouloir min­imiser cette somme. On par­le de 40M€ au total mis sur la table par le fran­co-libanais pour repren­dre la place de Nethys et relancer le titre.

Le quo­ti­di­en, qui perd chaque année plusieurs mil­lions d’euros, est en survie. Le change­ment d’actionnaires sera observé atten­tive­ment à Nice par les éter­nels rivaux de LR Chris­t­ian Estrosi et Eric Ciot­ti dans la per­spec­tive des élec­tions munic­i­pales de 2020.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.