Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
MSN (Microsoft) robotise sa production de contenus

7 juin 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | MSN (Microsoft) robotise sa production de contenus

MSN (Microsoft) robotise sa production de contenus

L’Associated Press a déjà introduit l’intelligence artificielle depuis plusieurs années pour la rédaction d’articles et Google l’utilise pour sélectionner le contenu de Google Actualités. Microsoft prend désormais le pas par le biais de MSN.

MSN se met à l’intelligence artificielle

MSN est un por­tail regroupant dif­férents ser­vices (email, vidéos, diver­tisse­ment etc…), dont une grosse par­tie “actu­al­ités”, à la manière de son con­cur­rent Google. Plusieurs arti­cles provenant de nom­breux médias sont ain­si pro­posés au lecteur, sans que celui-ci ne quitte l’environnement MSN. Un mod­èle économique qui n’est pas sans pos­er des ques­tions comme en témoignent les récentes déci­sions européennes sur le respect du droit d’auteur par ces “moteurs de recherche”.

Les employés bri­tan­niques qui sélec­tion­nent et organ­isent les pages d’ac­cueil des actu­al­ités sur le site web anglo­phone MSN de Microsoft et son nav­i­ga­teur Edge ont ain­si été récem­ment infor­més qu’ils vont per­dre leur tra­vail et être rem­placés par des robots (enten­dez par là des pro­grammes). Le recours à l’intelligence arti­fi­cielle per­me­t­trait d’automatiser le proces­sus “24h/24 et 7j/7, même les jours fériés”. Les algo­rithmes automa­tisés vont pro­pos­er à l’in­ter­naute un con­tenu “sur mesure” d’après ses com­porte­ments.

50 postes menacés

Cette déci­sion devrait aboutir à la sup­pres­sion d’une cinquan­taine de postes à la fin du mois de juin, presque essen­tielle­ment des prestataires externes de la société bri­tan­nique PA Media. Ces jour­nal­istes, habitués à lire des arti­cles et les sélec­tion­ner pour le lecteur, ne sont finale­ment pas si sur­pris comme en témoignent les paroles de l’un d’eux, inter­rogé par The Guardian :

J’ai passé mon temps à lire des arti­cles sur l’automatisation, l’intelligence arti­fi­cielle et le fait que ces tech­nolo­gies nous pren­dront notre tra­vail. Et nous y voilà : l’intelligence arti­fi­cielle a pris le mien.”

La fic­tion rat­trape la réal­ité.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.