Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médias : Les Inrockuptibles donnent dans la liste

11 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Médias : Les Inrockuptibles donnent dans la liste

Médias : Les Inrockuptibles donnent dans la liste

Accueil | Veille médias | Médias : Les Inrockuptibles donnent dans la liste

Médias : Les Inrockuptibles donnent dans la liste

11 février 2013

David Doucet s’indignait en octobre dernier dans Les Inrockuptibles de voir des plumes « d’extrême-droite » sur des sites « grand public ».

Pour le jour­nal­iste David Doucet « depuis quelques mois, nom­bre d’extrémistes de droite trou­vent des tri­bunes sur des sites grand pub­lic bien peu regar­dants sur l’origine de leurs con­tribu­teurs ».

Deux médias sont mis en cause : le site Boule­vard Voltaire crée par Robert Ménard et Dominique Jamet, accusés d’avoir pub­lié des arti­cles de l’ex député européen du Front nation­al Jean-Yves Le Gal­lou, de l’historien Bernard Lugan, du « mil­i­tant com­plo­tiste et sou­verain­iste » Pierre Hillard, de « l’avocat pro-israélien rad­i­cal » Gilles-William Gold­nadel ou encore de Nico­las Gau­thi­er, ancien directeur de la pub­li­ca­tion de Flash, et même d’André Bercoff qui a eu le mau­vais goût à ses yeux de com­met­tre un livre d’entretien avec Pierre Cassen, Chris­tine Tasin et Fab­rice Robert (Apéro saucis­son pinard, Xénia, 2012).

Le deux­ième média mis en cause est le pure play­er Atlanti­co qui a pub­lié des arti­cles de Jean-Paul Gourévitch, « spé­cial­iste auto­proclamé des migra­tions », de Chris­t­ian Rol, « ancien mil­i­tant du GUD » ou de Patrice de Plun­kett au « passé mil­i­tant au sein de la Nou­velle Droite ».

Ces écrivains et jour­nal­istes vien­nent d’horizons poli­tiques très divers mais pour David Doucet, un rien para­noïaque, il s’agit d’un com­plot : « des per­son­nal­ités d’extrême-droite font de l’entrisme sur des sites d’infos », l’extrême-droite sem­blant ici être résumé à quiconque ne pense pas comme David Doucet.

Pas une seule ligne de ces « extrémistes » n’est citée, pas une idée « scan­daleuse » exposée, pas une erreur réfutée, pas l’ombre d’une argu­men­ta­tion avancée. L’auteur se con­tente de dress­er une liste de gens qu’il voudrait voir ban­nir des médias parce qu’ils ont le mal­heur de ne pas penser comme lui. Un mag­nifique exem­ple de tolérance appliquée, pour un mag­a­zine qui n’a pour­tant que ce mot à la bouche.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés