Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Boulevard Voltaire rompt avec Robert Ménard

20 mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Boulevard Voltaire rompt avec Robert Ménard

Boulevard Voltaire rompt avec Robert Ménard

20 mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Robert Ménard a été le cofondateur de nos confrères de Boulevard Voltaire. Un beau succès qui s’était fait sentir dès le lancement en octobre 2012 puisqu’après 17 jours le site avait déjà plus de cent mille visiteurs uniques. Le succès s’est confirmé depuis avec plus de six cent mille visites mensuelles (source : Semrush). Les déclarations bizarres et à l’emporte-pièce de Robert Ménard sur différents sujets comme la vaccination obligatoire ou les migrants ont entraîné une rupture avec le média qu’il avait créé. Nous reproduisons partiellement un éditorial de Gabrielle Cluzel paru sur BV du 14 mars 2022. Le titre est de notre rédaction.

De la création à la mise en retrait

« Depuis quelques jours, voire quelques semaines, vous êtes nom­breux à vous éton­ner des pris­es de posi­tion de Robert Ménard. Cer­tains en font grief à Boule­vard Voltaire. Une mise au point est donc néces­saire : si Robert Ménard est bien cofon­da­teur, avec son épouse Emmanuelle, de Boule­vard Voltaire, tous deux ont quit­té la rédac­tion dès l’instant où ils ont été élus (mars 2014 pour l’un, juin 2017 pour l’autre). Toute autre déci­sion aurait été évidem­ment con­traire à la déon­tolo­gie jour­nal­is­tique la plus élémentaire.
S’il fait par­tie de l’his­toire de Boule­vard Voltaire, Robert Ménard n’a donc plus aucun lien opéra­tionnel avec la rédac­tion, ni formel, ni informel. Il n’a aucune part au cap­i­tal puisque Boule­vard Voltaire est une asso­ci­a­tion totale­ment indépen­dante : très attaché à la lib­erté d’expression, il n’a jamais ten­té, depuis son départ, et c’est tout à son hon­neur, d’influer sur la ligne de Boule­vard Voltaire, ne s’est jamais plaint d’aucune pub­li­ca­tion et n’a demandé aucun traite­ment de faveur par­ti­c­uli­er. Ses pris­es de posi­tion n’engagent donc en aucun cas Boule­vard Voltaire. Pas plus que la ligne, désor­mais, de Boule­vard Voltaire ne l’engage.
À titre per­son­nel, je suis en pro­fond désac­cord sur plusieurs de ses déc­la­ra­tions. J’ai eu, du reste, l’occasion de le lui dire de vive voix et en face, il y a quelques semaines, sur un plateau de CNews où il était ques­tion de dra­peau européen sous l’Arc de Tri­om­phe, de migrants et de passe vaccinal… »

La suite sur Boule­vard Voltaire

Voir aus­si : Robert Ménard, portrait

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés