Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les Inrocks rétrécissent encore, Joseph Ghosn part pour Madame Figaro

25 août 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Les Inrocks rétrécissent encore, Joseph Ghosn part pour Madame Figaro

Les Inrocks rétrécissent encore, Joseph Ghosn part pour Madame Figaro

25 août 2022

Temps de lecture : < 1 minute

Maman, j’ai rétréci les gosses, alias Chérie j’ai rétréci les gosses, le film farfelu (et pas très bon) de Joe Johnston de 1990, voyait un professeur Nimbus rétrécissant sa famille à la taille du Petit Poucet. C’est ce qui arrive aux malheureux Inrocks avec un nouveau départ, celui de Joseph Ghosn après seulement 9 mois à la tête de la rédaction.

Joseph Ghosn, de la presse féminine à Challenges puis Madame Figaro

Joseph Ghosn avait été l’artisan mal­heureux du rap­proche­ment raté entre Renault et Chal­lenges du groupe de Claude Per­driel (voir encadré plus bas). Le con­struc­teur auto­mo­bile était mon­té à 40% du cap­i­tal, devait mon­ter à 45% et pou­vait envis­ager de pren­dre le con­trôle par la suite. L’opération sans doute trop ambitieuse avait avorté et Claude Per­driel avait repris le con­trôle de son groupe.

Ghosn rejoint Madame Figaro pour devenir directeur adjoint de la rédac­tion, auprès de l’inamovible Anne-Flo­rence Schmitt. Ancien respon­s­able de Grazia et Van­i­ty Fair, sa con­nais­sance de la presse fémi­nine lui sera un atout pré­cieux. Sa présence aux Inrocks n’aura été qu’un aller et retour de quelques mois

Voir aus­si : Per­driel reprend le con­trôle de Chal­lenges et Renault quitte le capital

Les Inrocks rédigés par des agences plus que par des journalistes

Le pas­sage de l’hebdomadaire au men­su­el a sans doute per­mis de lim­iter les pertes récur­rentes dont se las­sait le pro­prié­taire ban­quier rock Matthieu Pigasse. Mais les tours de vis suc­ces­sifs ont réduit la rédac­tion à une peau de cha­grin et le jour­nal est réal­isé pour l’essentiel par deux prestataires extérieurs, Labela­gence et un con­sul­tant venu de Hommel.

Voir aus­si : Matthieu Pigasse

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés