Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Maurice Szafran démissionne de Marianne

8 novembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Maurice Szafran démissionne de Marianne

Maurice Szafran démissionne de Marianne

Selon PresseNews, l’actionnaire majoritaire de Marianne, Yves de Chaisemartin (57%) a annoncé hier, lors d’une réunion extraordinaire du comité d’entreprise, la démission du PDG Maurice Szafran.

Cofon­da­teur de l’hebdomadaire avec Jean-François Kahn en 1997, il détient actuelle­ment 31 % du cap­i­tal. Sa démis­sion aurait été actée ce lun­di et ferait suite à un désac­cord stratégique avec les autres action­naires. Elle sera effec­tive aujourd’hui, ven­dre­di 8 novem­bre, lors du con­seil d’administration. Mau­rice Szafran était PDG de Mar­i­anne depuis 2008. Il sign­era son dernier édi­to­r­i­al dans le numéro de ce same­di.

Mar­i­anne, rebap­tisé Le Nou­veau Mar­i­anne depuis peu, est en dif­fi­culté depuis la fin du man­dat de Nico­las Sarkozy. L’hebdomadaire avait fait de l’anti-sarkozysme son fonds de com­merce, n’hésitant pas à pro­pos­er des unes mus­clées, sinon vio­lentes : « La honte de la Ve République », le 28 avril 2012 ; « le sale mec », le 7 jan­vi­er 2012 ; « le boulet », le 1er octo­bre 2011 ou « le voy­ou de la République » le 7 août 2010. Mais depuis la vic­toire de François Hol­lande, pour qui Mar­i­anne avait fait cam­pagne selon les pro­pres dires de Mau­rice Szafran, l’hebdo peine à se repo­si­tion­ner. Il a ain­si vu ses ventes chuter de 15 % en un an (250 774 exem­plaires en juil­let 2013). Mal­gré un rebond pour la paru­tion de la nou­velle for­mule, inspirée par Jean-François Kahn, le mag­a­zine devrait per­dre env­i­ron trois mil­lions d’eu­ros à la fin de l’an­née – pour 30 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’affaires. En 2012, il avait déjà per­du 422 000 euros. Le jour­nal­iste Joseph Macé-Scaron, récem­ment pro­mu patron de la rédac­tion du mag­a­zine, entend désor­mais faire de Mar­i­anne « l’expression de ceux qui en sont privés ».

Voir le portrait que l’Ojim a consacré
à Maurice Szafran, « patron de l’anticonformisme conforme »

Crédit pho­to : Matthieu Riegler via Wiki­me­dia (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision