Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Maurice Szafran démissionne de Marianne

8 novembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Maurice Szafran démissionne de Marianne

Maurice Szafran démissionne de Marianne

8 novembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Selon PresseNews, l’actionnaire majoritaire de Marianne, Yves de Chaisemartin (57%) a annoncé hier, lors d’une réunion extraordinaire du comité d’entreprise, la démission du PDG Maurice Szafran.

Cofon­da­teur de l’hebdomadaire avec Jean-François Kahn en 1997, il détient actuelle­ment 31 % du cap­i­tal. Sa démis­sion aurait été actée ce lun­di et ferait suite à un désac­cord stratégique avec les autres action­naires. Elle sera effec­tive aujourd’hui, ven­dre­di 8 novem­bre, lors du con­seil d’administration. Mau­rice Szafran était PDG de Mar­i­anne depuis 2008. Il sign­era son dernier édi­to­r­i­al dans le numéro de ce samedi.

Mar­i­anne, rebap­tisé Le Nou­veau Mar­i­anne depuis peu, est en dif­fi­culté depuis la fin du man­dat de Nico­las Sarkozy. L’hebdomadaire avait fait de l’anti-sarkozysme son fonds de com­merce, n’hésitant pas à pro­pos­er des unes mus­clées, sinon vio­lentes : « La honte de la Ve République », le 28 avril 2012 ; « le sale mec », le 7 jan­vi­er 2012 ; « le boulet », le 1er octo­bre 2011 ou « le voy­ou de la République » le 7 août 2010. Mais depuis la vic­toire de François Hol­lande, pour qui Mar­i­anne avait fait cam­pagne selon les pro­pres dires de Mau­rice Szafran, l’hebdo peine à se repo­si­tion­ner. Il a ain­si vu ses ventes chuter de 15 % en un an (250 774 exem­plaires en juil­let 2013). Mal­gré un rebond pour la paru­tion de la nou­velle for­mule, inspirée par Jean-François Kahn, le mag­a­zine devrait per­dre env­i­ron trois mil­lions d’eu­ros à la fin de l’an­née – pour 30 mil­lions d’eu­ros de chiffre d’affaires. En 2012, il avait déjà per­du 422 000 euros. Le jour­nal­iste Joseph Macé-Scaron, récem­ment pro­mu patron de la rédac­tion du mag­a­zine, entend désor­mais faire de Mar­i­anne « l’expression de ceux qui en sont privés ».

Voir le portrait que l’Ojim a consacré
à Maurice Szafran, « patron de l’anticonformisme conforme »

Crédit pho­to : Matthieu Riegler via Wiki­me­dia (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés