Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Ligue du LOL suite, remise en contexte
Publié le 

19 juillet 2019

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Ligue du LOL suite, remise en contexte

Ligue du LOL suite, remise en contexte

L’affaire de la Ligue du LOL a été l’occasion pour certains milieux féministes volontiers castrateurs de pratiquer la chasse aux places, en d’autres termes faire licencier de jeunes journalistes odieusement masculins pour prendre leur poste, comme ce fût le cas avec Marie Kirschen aux Inrocks. Sur le sujet nous avons déjà repris un article de Medium, nous publions des extraits de la suite. Où l’on verra que la dénonciation est le sport préféré de la gauche libérale-libertaire. Le lien complet est ici.

Ligue du lol : ce que les médias n’ont pas cherché

Petit retour en quelques tweets sur l’affaire de la ligue du lol.

Ayant beau­coup tourné sur Twit­ter, le medi­um “La Fab­rique des 30 Salauds” expli­quait “Les médias ont tous enquêté à charge, per­son­ne n’a jugé bon de con­tre-enquêter”… Sans faire vrai­ment cette con­tre-enquête. Con­nais­sant le réseau pour m’y être inscrit en 2008, j’ai essayé de m’y coller. Anonymement, car dans ce dossier, l’excommunication a frap­pé à plusieurs repris­es.

Un harcèlement collectif

Chronologique­ment, Capucine Piot est la pre­mière à avoir subi un har­cèle­ment col­lec­tif sur Twit­ter. En mai 2018 elle racon­tait son expéri­ence au Huff­in­g­ton Post et expli­quait avoir été moquée par “des mil­liers d’inconnus”.

Le har­cèle­ment subi par la jeune femme est incon­testable : il est vis­i­ble, par exem­ple en recher­chant les tweets men­tion­nant “babil­lages”, le nom de son blog ou “xoxob­ca­pucine”, le nom de son ancien compte en 2009.

Pen­dant plusieurs années, Capucine sera vic­time de mil­liers de mes­sages moqueurs ou insul­tants.

(…) La jeune femme sera par­ti­c­ulière­ment ciblée par Daria­marx. Celle-ci a effacé près de 2000 tweets en févri­er dernier lorsque l’affaire de la ligue du lol a explosé. Plusieurs textes de son blog ont égale­ment été sup­primés, même s‘il en reste quelques traces, comme celui-ci qui fustige les “putes à blacks” et celui-ci, effacé sur son site, mais tou­jours vis­i­ble sur son tum­blr, qui men­ace : “Con­nass­es, pouf­fi­asses, unis­sez vous parce qu’on est plein à vous détester, à avoir envie de vous tabass­er, à vous envoy­er en camp de rée­d­u­ca­tion en Slovénie, vous voir grat­ter des mon­tagnes de patates crues avec vos ongles niqués, vous filmer en train de chi­er dans la neige le cul dans les orties, ça ferait une putain de télé-réal­ité, je serai la kapo de cette belle assem­blée, je te ferai telle­ment trimer que tu chialeras”.

Un arti­cle de Numera­ma citait un tweet de @foutlamerde pour mon­tr­er que le compte “insul­tait directe­ment les per­son­nes”. Il s’agissait en fait d’une série de plusieurs tweets recen­sant un échange d’insultes entre Daria­marx et Capucine Piot, comme le mon­tre la cap­ture ci-dessous — à lire de bas en haut).

Ligue du lol La dis­pute avait d’ailleurs été évo­quée par d’autres.

Quelques mois avant, Daria­marx avait pro­posé “pour la journée de la femme on brûle xoxob­ca­pucine” (le pseu­do à l’époque de Capucine Piot).

Le clash dur­era pen­dant plusieurs mois où elles se don­neront des pseu­do­nymes insul­tants.

Moquée par tous…

Flo­rence Desruol était un per­son­nage presque cen­tral de Twit­ter en 2010–2012 : elle pou­vait reprocher aux autres util­isa­teurs de lui “vol­er” des liens, de ne pas la citer, et était au cen­tre d’une sus­pi­cion général­isée sur la prove­nance de ses fol­low­ers. Cer­tains allant jusqu’à se moquer de son état men­tal.

Ligue du LOL suite, remise en contexte

…Mais obsédée par un seul

Elle-même pou­vait se mon­tr­er offen­sive dans ses pro­pos. Flo­rence Desruol, agi­tait égale­ment pen­dant ces années-là le petit monde du Twit­ter français par ses dis­putes inces­santes avec Vin­cent Glad. Elle s’amusait notam­ment à le men­tion­ner avec le hash­tag #petitebite, parce qu’elle esti­mait qu’il ne “citait pas la source”.

Lire la suite : medium.com

Voir aussi

Marie Kirschen

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision