Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le terroriste de Notre-Dame avait travaillé comme journaliste pour Rue89

29 juillet 2017

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le terroriste de Notre-Dame avait travaillé comme journaliste pour Rue89

Le terroriste de Notre-Dame avait travaillé comme journaliste pour Rue89

[Red­if­fu­sions esti­vales 2017 – arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 11/06/2017]

Le monde est petit. Après l’affaire Mehdi Meklat, journaliste aux Inrocks dont le hobby secret était de publier des tweets racistes, homophobes et antisémites, voici Farid Hikken, journaliste ayant collaboré à Rue89, et qui agresse occasionnellement des policiers au marteau sur les parvis de cathédrales au nom de l’État islamique…

Âgé de 40 ans, Farid Ikken était un étu­di­ant algérien ayant tran­sité par la Suède et la France. Mar­di 6 juin, il attaquait un polici­er au marteau à Paris après avoir prêté allégeance à l’É­tat islamique. Jour­nal­iste, il avait été accep­té pour sa thèse à l’U­ni­ver­sité de Metz en 2014.

Arnaud Merci­er, son directeur de thèse de l’époque, est « tombé de sa chaise » en apprenant la nou­velle. « Il sor­tait d’un diplôme de mas­ter en jour­nal­isme obtenu en Suède et avait exer­cé la fonc­tion de jour­nal­iste à Stock­holm et en Algérie », explique-t-il à LCI. Pour lui, « rien ne lais­sait présager une telle fin ». « Il était doux comme un agneau », ajoute-t-il…

Chez Rue89 égale­ment, c’est l’é­ton­nement. « À deux repris­es, en sep­tem­bre 2013 puis en avril 2014, il a col­laboré avec la rédac­tion. Farid Ikken avait con­tac­té Rue89 le 14 août 2013, par e‑mail, pour pro­pos­er des sujets sur l’Algérie », explique-t-on. La rédac­trice en chef adjointe de Rue89, Blan­dine Gros­jean, qui a longue­ment échangé avec lui par mail, décrit même un jour­nal­iste « sérieux, impliqué sociale­ment, soucieux de la cause fémin­iste » !

Pour ne rien arranger, Farid Ikken avait reçu en 2009 un prix décerné par l’Union Européenne pour un arti­cle en faveur des migrants… Le monde est petit, par­ti­c­ulière­ment lorsqu’on porte des œil­lères.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

Claude Chollet et l’Observatoire du journalisme (OJIM) ont été mis en examen par le procureur de la République à la demande de Monsieur Ramzi Khiroun, ancien chauffeur et garde du corps de DSK et maintenant porte-parole du groupe Lagardère. La mise en examen porte sur le délit d’injures publiques, susceptible d’une amende de 12.000 € et de dommages et intérêts supplémentaires. La première audience a lieu le 7 octobre. Pour nous aider à nous défendre et à nous développer, rejoignez nos donateurs.

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.