Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Nouvelle crise aux Inrocks

4 septembre 2020

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Nouvelle crise aux Inrocks

Nouvelle crise aux Inrocks

Accueil | Veille médias | Nouvelle crise aux Inrocks

Nouvelle crise aux Inrocks

4 septembre 2020

Pauvres Inrocks ! La ridicule affaire de la Ligue du LOL, pétard mouillé transformé en tempête médiatique a coûté indument leur place à plusieurs journalistes, Élisabeth Laborde, la directrice de la publication et coupeuse de têtes de l’époque, a été remerciée et une nouvelle direction tendance féministe écriture inclusive a été mise en place, avec de piètres résultats.

L’empire médias de Pigasse mal en point

Alors que Matthieu Pigasse a quit­té (volon­taire­ment ou sous pres­sion, au choix) son poste pres­tigieux chez Lazard pour une autre banque améri­caine de sec­ond ordre, son petit empire médi­a­tique est en piteux état. Il n’est plus per­sona gra­ta au Monde et son influ­ence y est qua­si nulle. La vente annon­cée de la total­ité de ses actions au Tchèque Křetín­ský avait choqué et s’est trans­for­mée par la ces­sion de la moitié de celles-ci et une perte de pres­tige con­sid­érable au sein de la rédac­tion comme de la direc­tion. L’époque virale n’est guère favor­able aux grands fes­ti­vals de rock comme Rock en Seine et Radio Nova viv­ote sans plus. Et les Inrocks mon chéri ?

Nouveau plan social en perspective

La perte de quelques-uns de ses meilleurs rédac­teurs (licen­ciés) et une nou­velle direc­tion n’ont guère prof­ité au titre. Selon la Let­tre A les « ventes en kiosque se seraient effon­drées sur la pre­mière par­tie de l’année » et on peut sub­odor­er que la pub­lic­ité a suivi, en par­ti­c­uli­er pour un titre très cen­tré sur les évène­ments musi­caux devenus rares.

Emmanuel Hoog a pris fer­me­ment en main le secteur médi­a­tique de Pigasse. Il aurait été envis­agé de trans­former Les Inrocks en trimestriel, autrement dit acter sa dis­pari­tion. Cette solu­tion aurait été écartée. On par­le main­tenant d’une for­mule men­su­elle. Douze numéros par an au lieu de cinquante-deux éga­lent ? Éga­lent …Éga­lent des économies sig­ni­fica­tives sur tous les postes de dépens­es y com­pris sur le plan des effec­tifs, en par­ti­c­uli­er de jour­nal­istes. Un tiers des effec­tifs avaient dis­paru lors du précé­dent plan social sous la houlette d’Élisabeth Labor­de. Com­bi­en cette fois-ci ? Les temps sont durs pour les adules­cents du monde libéral libertaire.

Voir notre infographie sur Matthieu Pigasse
Voir notre article sur le départ d’Élisabeth Laborde, chasseuse de scalp, scalpée à son tour.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés