Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le réacteur digital du Monde a mal au cœur

15 mars 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le réacteur digital du Monde a mal au cœur

Le réacteur digital du Monde a mal au cœur

Trois déménagements valent un incendie affirme un dicton populaire. L’adage se vérifie au groupe Le Monde qui progressivement investit ses nouveaux locaux du côté de la gare d’Austerlitz après une grève des clandestins engagés sur le chantier et en cours de régularisation sur la demande du groupe. Mais d’autres tensions se manifestent.

Le réacteur a mal au cœur

Le réac­teur, c’est la rédac­tion web du jour­nal du soir. Le mal au cœur, c’est la pièce cent fois jouée des ten­sions entre rédac­teurs de l’édition dig­i­tale, le pro­lé­tari­at, rédac­teurs sur le papi­er, la bour­geoisie, et les chefs de ser­vice, édi­to­ri­al­istes, l’aristocratie. Le pro­lé­tari­at est gen­ti­ment méprisé par les bour­geois et les aris­to­crates du titre et les pro­los n’aiment pas ça. Au point de présen­ter une péti­tion à la direc­tion sous le titre « Le réac­teur a mal au cœur ».

Un titre bien troussé car Jérôme Fenoglio et Louis Drey­fus ont de grandes ambi­tions pour con­quérir des abon­nements dig­i­taux. Les objec­tifs sont de pass­er de plus de 200.000 abon­nés dig­i­taux fin 2019 à un mil­lion en 2025. Une expan­sion à marche for­cée au moment où la fin de vie annon­cée de Presstal­is (en phase ter­mi­nale) men­ace la dif­fu­sion du papi­er. Le terme réac­teur n’est pas usurpé, mais être con­sid­éré à la fois comme la force de frappe du jour­nal et comme la pié­taille (moins bien payée) entraîne des états d’âme récur­rents.

Un super médiateur nommé

Gilles Van Kote, directeur délégué chargé du développe­ment (et imag­i­nons-nous respon­s­able du démé­nage­ment) devient directeur délégué aux lecteurs en place de Franck Nouchi devenu rédac­teur en chef de la rubrique Idées. Rela­tions avec les abon­nés, organ­i­sa­tion d’évènements, rela­tion avec la Société des lecteurs (présidée par Julia Cagé, la com­pagne de Thomas Piket­ty), il ani­mera la vaste com­mu­nauté autour du jour­nal. L’histoire ne dit pas s’il sera égale­ment médi­a­teur auprès du petit peu­ple remuant du « réac­teur », une fonc­tion néces­saire et déli­cate.

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision