L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le groupe Springer Verlag de plus en plus américain avec le rachat de Politico

4 septembre 2021

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Le groupe Springer Verlag de plus en plus américain avec le rachat de Politico

Le groupe Springer Verlag de plus en plus américain avec le rachat de Politico

4 septembre 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Berlin n’est plus dans Berlin, le groupe allemand Springer – déjà dans les mains du fonds d’investissement américain KKR – largue de plus en plus les amarres de l’Europe.

Hello, we are KKR !

Tra­duc­tion : bon­jour c’est KKR, le groupe améri­cain qui a déjà investi dans les médias dans les Balka­ns via le général David Petraeus, ancien chef de la CIA. Le même trio Kohlberg, Kravis et Roberts qui est devenu le pre­mier action­naire de l’éditeur alle­mand Axel Springer avec 43,5% des actions en 2019 pour un peu moins de trois mil­liards d’euros. La veuve du fon­da­teur, Friede Spinger, se retrou­vait minori­taire avec 42,5% du capital.

Nos trois com­pars­es de KKR n’ont pas atten­du pour pass­er les deux jour­naux de Springer, le Welt plus intel­lectuel et le Bild plus pop­u­laire, à la paille de fer.

Politico, welcome to Washington

Politi­co fondé en 2007 à Wash­ing­ton avait eu son pen­dant européen en 2014 avec Politi­co Europe dont Springer était déjà action­naire à 50%. Politi­co a bâti sa renom­mée sur le mod­èle clas­sique de la let­tre con­fi­den­tielle poli­tique et économique avec dif­férentes offres fouil­lées et de la pub­lic­ité. Sans oubli­er un poli­tique­ment cor­rect de bon aloi, à Brux­elles comme à Wash­ing­ton. L’abonnement réservé aux pro­fes­sion­nels (vari­able selon le nom­bre de sujets d’intérêt retenus) démarre à 10K€ par an, de quoi dégager de jolies marges.

Le mon­tant de la trans­ac­tion n’a pas été révélé mais serait supérieur aux 630M€ payés en 2019 pour le rachat du français seloger.com. Le prési­dent de Springer a pré­cisé que la crois­sance de son groupe se fera main­tenant aux États-Unis où il est déjà présent avec Insid­er et Busi­ness Insid­er. Le tro­pisme atlan­tique – sans doute accéléré par KKR – sem­ble irré­sistible et le car­ac­tère européen du groupe s’estompe au prof­it des intérêts américains.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés