Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
État profond ? Ben Nimmo, cadre de l’OTAN, rejoint Facebook

22 juillet 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | État profond ? Ben Nimmo, cadre de l’OTAN, rejoint Facebook

État profond ? Ben Nimmo, cadre de l’OTAN, rejoint Facebook

Accueil | Veille médias | État profond ? Ben Nimmo, cadre de l’OTAN, rejoint Facebook

État profond ? Ben Nimmo, cadre de l’OTAN, rejoint Facebook

22 juillet 2021

Red­if­fu­sion esti­vale. Pre­mière dif­fu­sion le 17 févri­er 2021.

Comme le proclament les complotistes de l’anti-complotisme, style Rudy Reichsdadt, l’État profond américain n’a jamais existé, n’existe pas, n’existera jamais. Le fait que Facebook recrute un ancien de l’OTAN doit être une preuve de plus de cette non existence…

Ben Nimmo, notre ami

Ah Ben ! Comme il est char­mant ! Son pro­fil le présente comme un ancien instruc­teur de plongée (en eaux pro­fondes du ren­seigne­ment comme on le ver­ra), cor­re­spon­dant OTAN pour une agence de presse alle­mande. Il fut ensuite « press offi­cer » pour l’OTAN de 2011 à 2014, tra­vail­la à Lon­dres et même fit le pèleri­nage de Com­postelle en por­tant un trom­bone, dit la légende. Une riche nature.

Le 5 févri­er 2021 il annonçait sur Twit­ter « La semaine prochaine je rejoins Face­book où je con­tribuerai à men­er une stratégie glob­ale de ren­seigne­ment (glob­al threat intel­li­gence) con­tre les opéra­tions d’influence ». Com­pli­ments, Ben.

L’Atlantic Council

L’ami Ben est égale­ment Senior Fel­low au lab­o­ra­toire de recherche de l’Atlantic Coun­cil. Le Con­seil, pseudopode de l’OTAN, est financé par l’armée améri­caine plus quelques sociétés d’armement et entre­tient des liens frater­nels avec les ser­vices de ren­seigne­ment améri­cains. Son con­seil (board) des directeurs a com­pris ou com­prend encore Col­in Pow­ell, Con­doleeza Rice, Hen­ry Kissinger, sept anciens directeurs de la CIA dont David Petraeus, respon­s­able des bom­barde­ments sur la Ser­bie en 2000 (voir notre enquête sur David Petraeus, ex directeur de la CIA et nou­veau mag­nat des médias dans les Balka­ns).

En mai 2018, le Con­seil Atlan­tique annonçait dans des ter­mes vagues une coopéra­tion avec Face­book pour « suiv­re la dés­in­for­ma­tion et les influ­ences étrangères ». Richard Sten­gell, nou­veau respon­s­able des médias dans l’équipe de tran­si­tion de Joe Biden, a tra­vail­lé avec le Con­seil Atlan­tique et ses financeurs. Les qua­si trois mil­liards d’utilisateurs de Face­book seront ravis d’apprendre que les liens entre l’OTAN, la CIA, les forces armées améri­caines et le réseau social seront ren­for­cés – ou plutôt encore reviv­i­fiés – par l’arrivée de Ben Nim­mo. Wel­come, Ben !

Voir aus­si notre arti­cle : com­ment le jour­nal améri­cain Time dévoile ingénu­ment les liens étroits entre big busi­ness et big tech­nolo­gie des GAFAM pour faire élire Joe Biden.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés