Accueil | Actualités | Médias | LCI, I‑Télé, Europe 1… La soif d’acquisition de Matthieu Pigasse
Pub­lié le 25 novembre 2015 | Éti­quettes : , , , , , , ,

LCI, I‑Télé, Europe 1… La soif d’acquisition de Matthieu Pigasse

Déjà propriétaire des Inrockuptibles, du Monde, de L'Obs, du Huffington Post et de Radio Nova, Matthieu Pigasse semble décidé à incarner à lui-seul l'idée de non-pluralité dans les médias.

Dans un entretien accordé au magazine QG, le directeur général de la banque Lazard fait part de ses nouvelles ambitions : « Je pense qu'un des objectifs de développement, pour plusieurs raisons financières et éditoriales, pour le groupe 'Le Monde', c'est une chaîne d'info. »

Ainsi, celui-ci se réaffirme candidat au rachat de LCI, et ce malgré les « lettres gratinées » reçues de la part de Nonce Paolini, patron de TF1. « Si LCI nous intéresse, vous pouvez considérer qu'i>Télé nous intéresse », ajoute celui-ci. Mais son appétit ne s'arrête pas là ! « Si Europe 1 était à vendre, ça nous intéresserait, pourquoi pas ! C'est quelque chose que l'on considérerait », poursuit l'homme d'affaires.

En revanche, pour soulager sa conscience de prédateur, Pigasse juge sa démarche très différente de celle de Vincent Bolloré. Pour lui, le trio qu'il forme au Monde avec Xavier Niel et Pierre Bergé a « une logique très différente, celle du sens »... Et du monopole ?

Voir notre infographie de Matthieu Pigasse

Crédit photo : Philippe Moreau Chevrolet via Wikimedia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This