Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Lagardère médias : la vente continue, places de marché incluses
Lagardère médias : la vente continue, places de marché incluses

20 juillet 2018

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Lagardère médias : la vente continue, places de marché incluses

Lagardère médias : la vente continue, places de marché incluses

Lagardère médias : la vente continue, places de marché incluses

Il ne se passe pas de mois sans annonce de la vente d’un média du groupe Lagardère suite au démantèlement progressif de Lagardère Active. Parmi les pépites vendues : Point de Vue qui gagne très bien sa vie, et maintenant Doctissimo et Mon Docteur, deux places de marché dans le domaine de la santé.

Doctissimo vendu à perte à TF1

C’était il y a dix ans et Doc­tis­si­mo était estimé à près de 140M d’euros. Une décen­nie plus tard TF1 rachèterait l’entreprise autour de 15M d’euros. L’investissement d’Arnaud Lagardère comme beau­coup d’autres s’est révélé hasardeux. La place de marché n’a pas su attrap­er le train de la pub­lic­ité numérique. Les équipes de Doc­tis­si­mo vont rejoin­dre celles d’ Auféminin racheté par TF1 en 2017. Un groupe avec des mar­ques fortes comme Mar­mi­ton ou My Lit­tle Paris.

Mondocteur vendu à Doctolib

Alors que le pre­mier site ven­du donne des infor­ma­tions dans le domaine de la san­té, Mon­doc­teur per­met aux médecins de gér­er leurs ren­dez-vous par inter­net. Doc­tolib rend le même ser­vice et loue aux prati­ciens un logi­ciel de ges­tion des con­sul­ta­tions. Le mon­tant serait trois fois supérieur à celui de la ces­sion de Doc­tis­si­mo. Moins de 10% des médecins util­isant un logi­ciel de ges­tion de leur cab­i­net, le marché est donc ouvert pour le racheteur, en pertes mais déjà estimé plusieurs cen­taines de mil­lions d’euros par les investis­seurs. Le suiv­ant sur la liste des reventes pour­rait être la chaine de télévi­sion pour enfants Gul­li, béné­fi­ci­aire et convoitée.

Voir aussi

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.