Accueil | Actualités | Médias | i‑Télé à vendre pour 200 millions d’euros ?
Pub­lié le 5 mai 2016 | Éti­quettes : , , , , , , , , , ,

i‑Télé à vendre pour 200 millions d’euros ?

Dans l'incertitude depuis des mois, menacée d'une forte concurrence avec l'arrivée prochaine de LCI sur la TNT gratuite, i>Télé serait à vendre, selon Mediapart. Dans la foulée de cette annonce, un porte-parole de Canal+ a formellement démenti l'information.

Infographie : Patrick Drahi

Infographie à télécharger (PDF) : Patrick Drahi

D'après le site d'information dirigé par Edwy Plenel, Patrick Drahi serait sur les rangs pour acquérir la chaîne info du groupe Canal+. Cependant, comme le précise Mediapart, l'homme d'affaires israélien est déjà présent au capital de NextRadioTV, qui possède BFMTV, la principale rivale d'i>Télé...

De quoi poser un sérieux problème auprès de l'autorité de la concurrence.

En revanche, d'autres acteurs seraient également prêts à faire une offre. Le groupe Le Monde, par exemple, n'a jamais caché sa volonté de racheter la chaîne à l'époque où le passage en gratuit était compromis. Selon les informations de Marianne, une proposition « formelle » a ainsi été adressée à Vincent Bolloré, patron de Vivendi et du groupe Canal, pour le rachat d'i>Télé.

De quoi laisser planer l'inquiétude au sein de la rédaction de la chaîne d'information en continu. « Être propriétaire d’une chaîne d’info, ça engage. C’est étrange d’avoir quelqu’un qui vous a voulu et qui, quelques mois après, ne vous veut plus », a déclaré sur RTL le président de la SDF de Canal+/i>Télé, Olivier Ravanello. Pour lui, sa chaîne est « littéralement en autogestion » depuis 8 mois.

D'après l'AFP, la direction d'i>Télé, qui s'appellera bientôt CNews, s'est fixé la rentrée de septembre pour trouver son modèle. Malgré tout, un prix de vente aurait d'ores et déjà été décidé : 200 millions d'euros. Affaire à suivre...

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This