Accueil | Actualités | Médias | i‑Télé à vendre pour 200 millions d’euros ?
Pub­lié le 5 mai 2016 | Éti­quettes : , , , , , , , , , ,

i‑Télé à vendre pour 200 millions d’euros ?

Dans l'incertitude depuis des mois, menacée d'une forte concurrence avec l'arrivée prochaine de LCI sur la TNT gratuite, i>Télé serait à vendre, selon Mediapart. Dans la foulée de cette annonce, un porte-parole de Canal+ a formellement démenti l'information.

Infographie : Patrick Drahi

Infographie à télécharger (PDF) : Patrick Drahi

D'après le site d'information dirigé par Edwy Plenel, Patrick Drahi serait sur les rangs pour acquérir la chaîne info du groupe Canal+. Cependant, comme le précise Mediapart, l'homme d'affaires israélien est déjà présent au capital de NextRadioTV, qui possède BFMTV, la principale rivale d'i>Télé...

De quoi poser un sérieux problème auprès de l'autorité de la concurrence.

En revanche, d'autres acteurs seraient également prêts à faire une offre. Le groupe Le Monde, par exemple, n'a jamais caché sa volonté de racheter la chaîne à l'époque où le passage en gratuit était compromis. Selon les informations de Marianne, une proposition « formelle » a ainsi été adressée à Vincent Bolloré, patron de Vivendi et du groupe Canal, pour le rachat d'i>Télé.

De quoi laisser planer l'inquiétude au sein de la rédaction de la chaîne d'information en continu. « Être propriétaire d’une chaîne d’info, ça engage. C’est étrange d’avoir quelqu’un qui vous a voulu et qui, quelques mois après, ne vous veut plus », a déclaré sur RTL le président de la SDF de Canal+/i>Télé, Olivier Ravanello. Pour lui, sa chaîne est « littéralement en autogestion » depuis 8 mois.

D'après l'AFP, la direction d'i>Télé, qui s'appellera bientôt CNews, s'est fixé la rentrée de septembre pour trouver son modèle. Malgré tout, un prix de vente aurait d'ores et déjà été décidé : 200 millions d'euros. Affaire à suivre...

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.