Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Islamo-gauchisme : les alliés objectifs de l’islamisme sous les projecteurs

19 novembre 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Islamo-gauchisme : les alliés objectifs de l’islamisme sous les projecteurs

Islamo-gauchisme : les alliés objectifs de l’islamisme sous les projecteurs

Les temps sont durs pour les documentaristes indépendants. Les salles Art et essai sont fermées par intermittence depuis le début de la pandémie du coronavirus. La diffusion des documentaires sur le net ne permet pas toujours d’atteindre une viabilité économique. Le passionnant dernier travail d’investigation réalisé par Yves Azeroual sur l’islamo-gauchisme sous forme de documentaire n’en a que plus de mérites.

Le documentaire politiquement incorrect, un phénomène nouveau et intéressant

Depuis quelques années, en dehors des cir­cuits de dis­tri­b­u­tion tra­di­tion­nels (salles de ciné­mas, médias de grand chemin), des jour­nal­istes et des doc­u­men­taristes tra­cent leur chemin avec ténac­ité. Leur objec­tif est, par­fois avec des moyens lim­ités, sou­vent avec con­vic­tion et tal­ent, d’apporter un éclairage sur des aspects mécon­nus de notre société. C’est sou­vent un véri­ta­ble tra­vail de lanceur d’alerte qu’il réalisent.

Par­mi ceux-ci, on peut citer la cana­di­enne Lau­ren South­ern dont le doc­u­men­taire inti­t­ulé « Bor­der­less » sur l’invasion migra­toire du con­ti­nent européen est en tout point édi­fi­ant. Son dernier opus avant de don­ner une autre ori­en­ta­tion à sa vie pro­fes­sion­nelle est « Farm­lands », une œuvre qui met en lumière la mar­gin­al­i­sa­tion et l’ostracisation de nom­breux fer­miers blancs en Afrique du sud.

En 2019, nous présen­tions le doc­u­men­taire d’Éric Dick, « Et les cloches se sont tues », une enquête sur l’immigration au cœur de la Vendée, une illus­tra­tion de la poli­tique de peu­ple­ment de la France pro­fonde menée par le gouvernement.

En sep­tem­bre de cette année, nous inter­viewions le réal­isa­teur du doc­u­men­taire « Dji­had judi­ci­aire », con­sacré au har­cèle­ment juridique dont sont vic­times ceux qui dénon­cent l’islamisme qui se propage dans la société.

« Islamo-gauchisme, la trahison du rêve européen »

Sor­ti en 2019, le doc­u­men­taire « Islamo-gauchisme, la trahi­son du rêve européen » a eu une assez faible audi­ence lors de sa sor­tie en salle et lors de pro­jec­tions-débats. Mal­heureuse­ment, serait-on ten­té de dire, car c’est une plongée pas­sion­nante aux racines d’un phénomène trop peu con­nu : l’alliance entre une frange de la gauche et des islamistes.

La mise en ligne gra­tu­ite du doc­u­men­taire devrait per­me­t­tre à un large pub­lic d’en savoir plus à ce sujet.

D’une durée d’une heure trente min­utes, l’enquête menée par Yves Aze­r­oual va aux orig­ines de l’islamo-gauchisme et cherche des expli­ca­tions à une alliance qui aurait pu appa­raitre con­tre nature.

L’importance du tour­nant pris par une cer­taine gauche lors Forum Social Européen au début des années 2000 est soulignée. Le FSE organ­isé en 2003 a propul­sé sur le devant de la scène un cer­tain Tarik Ramadan, dont le dis­cours social appa­rait rétro­spec­tive­ment comme un bais­er de la mort à une cer­taine gauche qui ne cesse de s’étioler pour avoir tout sac­ri­fié en recher­chant un élec­torat de sub­sti­tu­tion, les musul­mans, aux ouvri­ers par­tis ailleurs..

Plenel en fer de lance

Le mil­i­tant Edwy Plenel a pris toute sa part dans cet aggior­na­men­to d’une par­tie de la gauche. L’ancien directeur de Char­lie Heb­do, Philippe Val, « rha­bille pour l’hiver » à cette occa­sion le cofon­da­teur et prési­dent de Medi­a­part. Le rôle de lab­o­ra­toire de la Seine-Saint-Denis, où les idées décolo­niales infusent et béné­fi­cient d’une grande bien­veil­lance, notam­ment de la part de per­son­nal­ités de gauche, est mis en exergue.

Les inter­views de nom­breuses per­son­nal­ités, sou­vent à gauche, illus­trent le mécan­isme qui a con­duit à cette alliance entre la carpe et le lapin. Une alliance dont on peut suiv­re les nom­breux rebondisse­ments notam­ment sur le compte Twit­ter de « On vous voit ».

Voir égale­ment le por­trait de Taha Bouhafs.

Derniers portraits ajoutés

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.