Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
INA : notes de taxi d’Agnès Saal, partie émergée de l’iceberg ?
Publié le 

5 juin 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | INA : notes de taxi d’Agnès Saal, partie émergée de l’iceberg ?

INA : notes de taxi d’Agnès Saal, partie émergée de l’iceberg ?

Les affaires concernant la présidence de l’INA, qu’il s’agisse des déboires d’Agnès Saal ou de ceux de Mathieu Gallet, son prédécesseur, sont loin d’être terminées.

Mise en cause pour ses 41 000 € de frais de taxis alors qu’elle dirigeait l’INA, voici qu’Agnès Saal est sus­pec­tée d’avoir égale­ment fait un usage immod­éré de taxis, pour des motifs non exclu­sive­ment per­son­nel de sur­croît, lorsqu’elle était direc­trice générale du Cen­tre nation­al d’art et de cul­ture Georges-Pom­pi­dou (CNAC) entre 2007 et 2014. De son côté, Math­ieu Gal­let se retrou­ve visé lui-aus­si par une enquête prélim­i­naire pour « favoritisme ». Ouverte par le par­quet de Paris, l’enquête con­cerne des con­trats passés entre 2010 et 2014, lorsqu’il était à la tête de l’I­NA et fait suite à un sig­nale­ment du min­istère de la Cul­ture, qui a trans­mis une « série d’éléments (…) sus­cep­ti­bles d’être irréguliers au regard des règles encad­rant l’attribution des marchés publics ».

C’est Anti­cor, une asso­ci­a­tion d’élus et de citoyens con­tre la cor­rup­tion, qui avait déposé une plainte con­tre X, s’é­ton­nant par ailleurs que le min­istère de la Cul­ture n’ait pas saisi le par­quet suite aux révéla­tions du Canard Enchaîné sur le sujet.

D’après le jour­nal satirique, le min­istère de l’É­conomie avait décelé des « irrégu­lar­ités » dans plusieurs marchés publics passés sous la prési­dence Gal­let, sans aucune mise en con­cur­rence, dont l’un passé avec la société Balis­es, présidée par Denis Pin­gaud… actuel con­seiller en com­mu­ni­ca­tion de Math­ieu Gal­let à Radio France.

Voir notre infographie de Radio France

Dessin : © Mila­dy de Win­ter pour l’O­jim

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision