Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Conflit entre Majelan et Radio France

11 juin 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Conflit entre Majelan et Radio France

Conflit entre Majelan et Radio France

Accueil | Veille médias | Conflit entre Majelan et Radio France

Conflit entre Majelan et Radio France

11 juin 2019

Majelan avec un seul L et sans G, rien à voir avec l’explorateur. Comme nous vous en informions récemment, Majelan est la société de podcasts audio de Mathieu Gallet, l’ancien PDG de Radio France débarqué pour favoritisme et peut-être aussi pour avoir déplu à Emmanuel Macron en ne démentant pas avec assez de vigueur une supposée liaison avec l’alors candidat à l’élection présidentielle.

Agrégation d’émissions radio

De même que Net­flix offre sur abon­nement des films et vidéos ou que Spo­ti­fy offre de la musique, Maje­lan veut offrir presque trois cent mille émis­sions radio en plusieurs langues. Pour s’y retrou­ver dans ce maquis, le client ver­ra une clas­si­fi­ca­tion des émis­sions, par langue par­lée, par thème. En ren­seignant un pro­fil, il se ver­ra recom­mandé tel ou tel type d’émissions.

L’essentiel de l’application audio est gra­tu­it. Mais une offre pre­mi­um Maje­lan+ per­me­t­tra de moné­tis­er l’expérience. En payant 4,99€ par mois (ou 1,99€ par pro­gramme) l’auditeur aura droit à des émis­sions spé­ci­fiques pro­duites en interne ou bien à cer­taines archives audio de l’INA (Insti­tut Nation­al de l’Audiovisuel). Un mod­èle qui sem­ble frag­ile, d’autant que l’application n’abrite pas de publicité.

Conflit avec Radio France

Maje­lan n’achète pas de pro­grammes mais partagerait des revenus avec cer­tains pro­duc­teurs. Mais quels pro­duc­teurs ? Le pro­duc­teur anglais d’une émis­sion sur le rock, le pro­duc­teur ital­ien d’une émis­sion sportive, le pro­duc­teur français d’une émis­sion poli­tique ? Tous les pro­duc­teurs des émis­sions disponibles ? Et com­ment déter­min­er la rémunéra­tion ? Au nom­bre d’émissions écoutées ? On croit com­pren­dre que pour le moment Maje­lan est dans une zone floue où les pro­duc­teurs – en dehors de ceux qui don­nent une émis­sion en exclu­siv­ité à l’application – ne sont pas rémunérés. Autrement dit le pro­duit d’appel de Maje­lan (les trois cent mille émis­sions pod­castées) ne lui coû­tent rien pour le moment en ter­mes de droits de diffusion.

Les radios et télévi­sions con­cernées pour­raient le voir d’un autre œil. Ain­si Radio France veut repren­dre en main la dif­fu­sion de ses pod­casts. Et vient d’interdire à Maje­lan de les utilis­er sans son accord. Un règle­ment de compte entre la nou­velle respon­s­able de Radio France et l’ancien PDG, dis­ent cer­tains mais pas seule­ment. On voit mal pourquoi une chaine, publique ou privée, qui investit dans la pro­duc­tion d’émissions audio en lais­serait la jouis­sance à une société com­mer­ciale sans en tir­er de revenus.

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés