Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France 3 censure un documentaire car Charlotte d’Ornellas de Valeurs Actuelles en est la voix off

7 mai 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | France 3 censure un documentaire car Charlotte d’Ornellas de Valeurs Actuelles en est la voix off

France 3 censure un documentaire car Charlotte d’Ornellas de Valeurs Actuelles en est la voix off

Accueil | Veille médias | France 3 censure un documentaire car Charlotte d’Ornellas de Valeurs Actuelles en est la voix off

France 3 censure un documentaire car Charlotte d’Ornellas de Valeurs Actuelles en est la voix off

7 mai 2021

La ville d’Orléans organise tous les ans ses traditionnelles fêtes de Jeanne d’Arc. Contexte sanitaire oblige, en cette année 2021, la mairie a souhaité innover afin que les habitants puissent tout de même profiter des festivités. Elle a fait produire par une société privée, un documentaire de 52 minutes autour des temps forts de ces fêtes, ce dernier devait être diffusé le 8 mai sur France 3 Centre-Val de Loire. 

France 3 : “Un produit trop politisé”

Mais le 27 avril, France 3 Cen­tre-Val de Loire a annon­cé annuler la dif­fu­sion du doc­u­men­taire. Le motif invo­qué ? “Ce pro­gramme sera un pro­duit trop poli­tisé.” La jour­nal­iste Char­lotte d’Or­nel­las de Valeurs Actuelles, qui avait incar­née Jeanne d’Arc en 2002 lors de ces mêmes fes­tiv­ités, devait faire par­tie des voix off de ce doc­u­men­taire. Élé­ment inac­cept­able pour le média qui dénonce “une per­son­nal­ité con­nue proche de la droite identitaire”.

Le sim­ple son de sa voix est donc de trop, il empêcherait même le “respect des valeurs du ser­vice pub­lic” (?), en par­ti­c­uli­er, celle de la “plu­ral­ité”. Chez France Télévi­sions, c’est devenu une habi­tude, le respect de la “plu­ral­ité”, de la “diver­sité”, passe par l’exclusion, quand ce n’est pas la chas­se au mâles blancs, c’est désor­mais la cen­sure d’une jour­nal­iste, parce que plus à droite que Le Monde.

La “police de la pensée”

Le directeur région­al de France 3 Cen­tre-Val de Loire, Jean-Jacques Basi­er, a jus­ti­fié à nou­veau cette déci­sion dans La République du Cen­tre expli­quant que lorsqu’il a appris “que la voix off de ce pro­gramme serait faite par une jour­nal­iste de Valeurs actuelles, les bras m’en sont tombés. Pour un pro­gramme dif­fusé sur une chaîne publique, c’est quand même très com­pliqué.”. Rien que ça !

De son côté, le maire LR d’Orléans, Serge Grouard, a dénon­cé une “claire et nette volon­té de cen­sure”, “une police de la pen­sée”, mais pour la société des jour­nal­istes de France 3 Cen­tre Val de Loire, il n’y a aucun prob­lème, car “la télévi­sion publique n’est pas un média engagé” (sauf quand c’est pour la “diver­sité”). Et cer­tains jour­nal­istes se plaig­nent d’être mal aimés…

Pour ceux qui voudraient voir le doc­u­men­taire cen­suré il sera acces­si­ble sur le site de la ville d’Orléans, le 8 mai.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés