Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Exit Denis Robert, la valse des directeurs de la rédaction du Média continue

22 septembre 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Exit Denis Robert, la valse des directeurs de la rédaction du Média continue

Exit Denis Robert, la valse des directeurs de la rédaction du Média continue

La web-télévision officieuse de LFI, en crise permanente depuis sa création en 2018, entre conflits de personnes et conflits financiers et juridiques, vient à nouveau de perdre l’un de ses cadres.

Après les départs de la pre­mière rédac­trice en chef, Aude Rossigneux, de Sophia Chikirou, puis de Aude Lancelin, c’est le jour­nal­iste Denis Robert, directeur de la rédac­tion depuis avril 2019, qui vient d’être gen­ti­ment (brusque­ment dit-il) démis de ses fonc­tions.

Denis Robert, de l’investigation au Média

Jour­nal­iste d’investigation passé par Libéra­tion, Denis Robert s’est fait con­naître en étant à l’origine de la révéla­tion du scan­dale financier Clearstream au début des années 2000. Il a aus­si pré­facé l’ouvrage “Cré­pus­cule” de Juan Bran­co, rédigé plusieurs livres et co-réal­isé divers doc­u­men­taires, en par­ti­c­uli­er sur le monde des finances.

Un “forfait jour à temps réduit” qui passe mal

Au Média, c’est le “for­fait jour à temps réduit” qui sem­ble la règle en matière de droit du tra­vail. Le prob­lème est que, dès la moitié de l’année, le temps de tra­vail annuel prévu a déjà qua­si­ment été fait par une par­tie des employés de la struc­ture. Ce qui dans un média de gauche passe évidem­ment mal, au moins en théorie on ne joue pas avec le droit du tra­vail. Dès juin 2020, Denis Robert et Serge Faubert (représen­tant du Syn­di­cat nation­al des jour­nal­istes au sein du Média) ont exprimé leur mécon­tente­ment à Julien Théry, le prési­dent de la struc­ture juridique employ­ant les jour­nal­istes du Média.

Début sep­tem­bre, Serge Faubert a accusé la direc­tion, dans un com­mu­niqué, de “mépris­er le droit du tra­vail”, de ne pas assez con­sid­ér­er les inter­mit­tents, d’avoir une rédac­tion “exclu­sive­ment mas­cu­line” (sic), etc.

Mise au placard

Quelques jours plus tard, la riposte était lancée, Denis Robert a reçu de Julien Théry un cour­ri­er ayant pour inti­t­ulé “Change­ment de tes fonc­tions dans l’entreprise” (autrement dit, sa mise au plac­ard si il ne quitte pas le média de lui-même) accu­sant aus­si le directeur de la rédac­tion d’avoir “une mau­vaise ges­tion” de son temps de tra­vail, d’être “agres­sif”, etc. Il aurait eu une “con­cep­tion trop clas­sique et hiérar­chique de la fonc­tion” qui sera d’ailleurs sup­primée après son départ pour “tra­vailler de manière plus col­lé­giale”. Denis Robert a répliqué dans une vidéo Face­book du 18 sep­tem­bre 2020 :

« Je ne renonce pas, et je ne renon­cerai pas. Je suis vic­time d’une cabale à laque­lle je ne m’attendais pas du tout. Il est temps de met­tre les socios et ceux qui nous finan­cent au cœur du pro­jet Le Média ».

S’appuyant sur une aug­men­ta­tion de l’audience, il souhaite faire appel aux asso­ciés du Média pour tranch­er le con­flit qui l’oppose à la « direc­tion ». La sec­tion CGT de l’entreprise a pris par­ti pour la direc­tion et con­tre Denis Robert, ambiance …

Nihil novi sub sole, « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais” comme l’avaient déjà mon­tré les précé­dents règle­ments de comptes.

Voir notre arti­cle de novem­bre 2018 sur une crise précé­dente.

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.