L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Europe 1 ne veut pas « partager » Aphatie avec BFMTV

13 janvier 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Europe 1 ne veut pas « partager » Aphatie avec BFMTV

Europe 1 ne veut pas « partager » Aphatie avec BFMTV

13 janvier 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Après avoir cumulé le « Grand Journal » de Canal+ en télé et RTL en radio, Jean-Michel Aphatie a commencé l’année 2016 sur les mêmes bases, à Europe 1 et sur BFMTV, où il est apparu déjà quatre fois… avant que la direction de la station ne le rappelle à l’ordre.

Depuis le début de l’an­née, le jour­nal­iste sem­blait avoir inté­gré l’équipe des édi­to­ri­al­istes poli­tiques de la pre­mière chaîne info de France en appa­rais­sant, entre autres, le 4 jan­vi­er dans « BFM Sto­ry » ou encore le 10 jan­vi­er dans le « 20 heures » de la chaîne.

En août dernier, Aphatie avait déjà été annon­cé sur BFMTV. À l’époque, Europe 1 s’é­tait opposé à ce que son édi­to­ri­al­iste partage son temps de tra­vail (et son image) entre la sta­tion de la rue François Ier et BFMTV. « Ils m’ont demandé de me con­sacr­er exclu­sive­ment à Europe Midi. Nous en avons dis­cuté gen­ti­ment avec Denis Olivennes. Il a été clair : ‘Je ne souhaite pas que tu ailles sur BFMTV’ », avait expliqué l’éditorialiste.

Il faut dire que déjà sur RTL, sa dou­ble cas­quette posait prob­lème. « La direc­tion de RTL a tou­jours eu un peu d’amer­tume à devoir me partager avec Canal+. Ce sen­ti­ment a tou­jours existé, en 2006, Axel Duroux avait ten­té, en vain de m’in­ter­dire de par­ticiper quo­ti­di­en­nement au Grand Jour­nal », expli­quait le jour­nal­iste avant de recon­naître que son image télé avait « fini par sup­planter et dépass­er » celle de chroniqueur radio.

Pour­tant, sur Europe 1, nom­breux sont ses con­frères qui sont égale­ment très présents sur le petit écran : Jean-Marc Moran­di­ni, Cyril Hanouna, Maxime Switek, Frédéric Tad­deï ou encore Wendy Bouchard. Mal­gré tout, après que puremedias.com ait annon­cé que le jour­nal­iste à l’ac­cent du sud inter­viendrait régulière­ment sur le plateau de la chaîne du groupe Nex­tRa­dioTV, Europe 1 a con­tac­té le site pour lui indi­quer que Jean-Michel Aphatie « n’a pas obtenu l’au­tori­sa­tion de la direc­tion » pour ce nou­veau rôle télévisuel.

Ain­si, la sta­tion ne souhai­tant pas « partager son jour­nal­iste », celui-ci restera l’ex­clu­siv­ité de la rue François Ier, au grand dam de BFMTV.

Voir notre portrait de Jean-Michel Aphatie

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo Le Répub­li­cain Lor­rain via Youtube

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés