Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | En Suisse aussi, il faut une presse pour le Tiers État
En Suisse aussi, il faut une presse pour le Tiers État

5 mars 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | En Suisse aussi, il faut une presse pour le Tiers État

En Suisse aussi, il faut une presse pour le Tiers État

En Suisse aussi, il faut une presse pour le Tiers État

La messe est dite ou presque depuis le rachat du Nouvel Observateur par le trio Bergé-Niel-Pigasse et celui des activités en France du belge Roularta (L’Express et sa garniture) par l’homme d’affaires israélien Patrick Drahi, la quasi totalité de la presse nationale française est aux mains de chefs d’entreprise.

L’Ojim revien­dra sur cet appau­vrisse­ment et cet aligne­ment sur le libéral­isme socié­tal et économique déjà magis­trale­ment analysés par Jean Stern (voir notre vidéo) dans son ouvrage « Les patrons de la presse nationale, tous mau­vais » pub­lié à La Fabrique.

Et ailleurs ? Chez nos voisins suiss­es réputés rich­es donc devant dis­pos­er d’une presse floris­sante. Écou­tons le jour­nal­iste et pro­duc­teur indépen­dant romand Pas­cal Décail­let dans un excel­lent arti­cle pub­lié sur son blog « Il faut une presse pour le Tiers État ».

Puisque les deux prin­ci­paux groupes de presse libéraux Ringi­er et Tame­dia con­trô­lent les grands jour­naux Le Temps, La Tri­bune de Genève, « il ne faut pas trop s’étonner que, comme par hasard, les lignes édi­to­ri­ales défendues par de gen­tils rédac­teurs en chef, alignés, cou­verts, mains sur la cou­ture du pan­talon, soient le reflet de cette idéolo­gie (libérale) ».

Pas­cal Décail­let con­state le manque de jour­naux vrai­ment mar­qués à gauche et la totale absence « d’un grand jour­nal de la droite anti-libérale, à la fois con­ser­va­teur et pro­fondé­ment social, proche des petites gens, des PME, favor­able à une régu­la­tion des mou­ve­ments migra­toires, à la sou­veraineté du pays, à une démoc­ra­tie vivante… ».

Toute ressem­blance avec la sit­u­a­tion en France serait par­faite­ment justifiée…

Voir aussi  NewsCo Group de Marc Laufer en voie de disparition

Voir nos infographies sur Patrick Drahi, Pierre Bergé, Matthieu Pigasse, le groupe Bolloré, le groupe Dassault

Crédit pho­to : DR Ringier.com

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.