Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Emmanuel Kessler fait le ménage à Public Sénat, Cyril Viguier part

13 avril 2019

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Emmanuel Kessler fait le ménage à Public Sénat, Cyril Viguier part

Emmanuel Kessler fait le ménage à Public Sénat, Cyril Viguier part

C’était le printemps en avril 2018 sur les chaines publiques françaises et à l’AFP. Le macronien Bertrand Delais était choisi sur LCP-AN, Sybil Veil (de la même promotion qu’Emmanuel Macron à l’ENA) prenait la tête de Radio France, Fabrice Fries succédait à Emmanuel Hoog à l’AFP, enfin Emmanuel Kessler se voyait reconduit à Public Sénat. Un an plus tard Kessler fait un peu de ménage.

Une campagne électorale qui laisse des traces

À Pub­lic Sénat, ce sont les séna­teurs qui choi­sis­sent le prési­dent de la chaine. La bataille pour la prési­dence oppo­sait le prési­dent sor­tant David Kessler par­ti­san de la totale indépen­dance de Pub­lic Sénat (avec quelques pro­grammes lim­ités en com­mun avec LCP-AN) et Jean-François https://www.ojim.fr/portraits/jean-francois-achilli/ Achilli, qui envis­ageait des coor­di­na­tions plus poussées avec la chaine dirigée par Bertrand Delais. Comme les rela­tions du Sénat avec Emmanuel Macron étaient fraîch­es (elles ne se sont pas arrangées depuis), les séna­teurs ont envoyé un mes­sage clair à Emmanuel Macron en recon­duisant David Kessler : « Touche pas à ma chaine ! ».

Cyril Viguier avait choisi le mauvais cheval

Lors de la cam­pagne précé­dant le choix du nou­veau prési­dent, Cyril Vigu­ier n’avait pas caché sa préférence pour Achilli. Bien enten­du, ni la direc­tion de la chaine ni l’intéressé ne fer­ont offi­cielle­ment référence à ce dif­férend pour expli­quer ce départ. La direc­tion invoque « une nou­velle étape de sa tranche d’information mati­nale ». Cyril Vigu­ier, qui était présent à l’antenne de 7h30 à 8h30 (une tranche horaire de grande écoute) avait man­i­festé un peu de fatigue et ses réti­cences sur la stratégie édi­to­ri­ale. Il restera en place jusqu’à mi-juil­let a aurait déjà signé pour une autre chaine dont le nom reste confidentiel.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

Derniers portraits ajoutés

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.

Marine Turchi

PORTRAIT — Née en 1984, Marine Turchi s’est illus­trée par des débuts promet­teurs dans le jour­nal­isme, avec plusieurs récom­pens­es à la clé. Suite à cette brève ascen­sion, elle a rejoint Médi­a­part, le site fondé par Edwy Plenel en 2008, lors de son lancement.